Tag Archives: maroc

Les déchets

Share Button

Les déchets


Je tenais à ouvrir le débat et mettre le sujet sur le tapis.


 

Car depuis que nous sommes au Maroc c’est vraiment la chose la plus négative qui nous révolte.

Nous avions déjà constaté dans les endroits où nous étions allés qu’il y avait un gros problème à ce niveau. Mais les grosses villes comme Marrakech, produisent des tonnes de déchets et malgré les efforts qui commencent à être fait sur l’environnement, le ramassage et le traitement des déchets, il faudra encore beaucoup de temps, d’éducation et de sensibilisation de la population pour arriver à une situation acceptable.

 

 

Mais quand on voit la campagne et la montagne souillées par des millions de sachets plastiques, on prend conscience de l’importance du « fléau plastique » et des méfaits de la société de consommation qui le produit.


 

Certaines agglomérations comme Saïdia et Fès on leurs services de nettoyage et ça marche.

Là encore il y a des solutions et les grands groupes et entreprises doivent prendre leurs responsabilités dans ce domaines aussi. De nombreuses actions sont à mener, nous avons des idées et vous en ferons part en attendant méditez sur le sujet ou parlez-en dans le forum.


 Nous avons rencontré 3 jeunes étudiants à Rabat

 

Manar – Abdelmounaim – Abdelali

Après 2 rdv nous avons décidé d’une première initiative:

L’IDÉE, avec de vieux pneus nous allons créer des poubelles design pour initier le tri des déchets sur les lieux publics en commençant par fac de Kénitra

Dans quelques jours les photos des premières poubelles

A bientôt

Pour l’instant nos étudiant ont été très pris par leurs exams depuis notre rencontre et nous avons quelques nouvelles sur le forum.

Ils ont quand même réussi à nouer des contacts avec une association.


 

Voilà ce que nous a écrit Abdelmounaim :

 

– « Nous avons déposé une demande d’adhésion à l’une des grandes associations Marocaines qui s’intéresse à la problématique des déchets solides qui s’appelle AMADES-Morocco, pour avoir de l’aide et aussi un parrain pour nos futures activités.

Nous travaillons maintenant sur le secteur informel et nous allons collaborer avec un jeune chercheur français qui fait une étude sur le dit sujet. Vous recevrez une copie du rapport une fois terminé (ça va demander un peu de temps ^_- pour faire un questionnaire aux chiffonniers…).

Nous essayons de participer aux conférences qui s’intéressent au sujet de déchet et nous allons effectivement assister à une le mois prochain à Rabat ».

Donc nos corresppondants sont toujours aussi motivés et je vous incite à les soutenir sur le forum du site ou en leur envoyant un message de soutien.

Lors de vos prochaines vacances à Rabat prenez contact avec eux ils sont membres :

Manar – Abdelmounaim

 

Le combat ne fait que commençait et la tâche sera longue et rude. 

 


 

D’autant que le problème est généralisé en Afrique, il faut absolument sensibiliser les populations, des solutions adaptées existent.

Mais il faut commencer par le début et éduquer la jeunesse.

Organiser le ramassge, le tri et le recyclage.

 

Plusieurs pays ont mis différentes techniques simples au point comme par exemple la confection de pavés pour les rues à partir de plastiques et de sable.

On trouve les 2 matériaux en grande quantité sur le continent.

Les plastiques sales servent de combustible et les plus propres pour les pavés.

 

Les avantages environnementaux, économiques et sociaux de la technique :

 

– nettoyage, dépollution, élimination du plastique.

– les rues deviennent carrossables, agréables et propres.

– en organisant la fillière elle peut être source de revenus pour nombre de personnes.

– faible coût de mise en place.

 

– Un four – des moules – la matière – des masques –

Exemple au Niger ICI

Le Mali, le Burkina, le Kenya ont testé.

 

Tout le monde doit adopter la technique voir le reportage de France 24 

 

CE QUI A ÉTÉ MIS EN PLACE À MOPTI AU MALI

 

 

Haut de page


Les boutiques Newsroads

Cuisine Sénégal

Share Button

La cuisine

 

Elle occupe une place essentielle dans la culture et la vie quotidienne au Sénégal. 

 

En effet la famille étant le pilier de la société tout s’organise autour du chef et de sa première femme. Le repas est un moment favorable à l’échange et à la prière. D’autant que tout se passe au sol en général autour un plat (ou bol) unique que l’on déguste avec la main. Toujours la droite comme la plupart des musulmans la main gauche étant utilisée pour des tâches moins nobles si vous voyez ce que je veux dire !!!!

La cuisine est une des plus riche et variée d’Afrique, ayant subit les influences françaises et portugaises, pendant des années, puis des pays limitrophes également, Dakar étant un point de convergence pour tous les candidats au départ.

Suivant la saison, vous trouverez plus ou moins de fruits et légumes et sur la côte, la base de la nourriture sera :

Poisson – riz

Yassa poulet SénégalDans toutes les grandes villes vous trouverez des restaurants internationaux (beaucoup de Libanais, italiens …) mais ce n’est pas là que vous trouverez la meilleure cuisine, les méthodes de cuisson n’étant pas les mêmes.

La plupart des « mamas »Sénégalaises cuisine au charbon de bois et leurs plats mijotent doucement pendant des heures ce que ne font pas les grands établissements modernes.

En plus pour le même repas vous aurez souvent un écart de 1 à 10 puisque dans les gargotes à Dakar ou Saint Louis vous mangerez pour 1500 F CFA maximum.

Vous verrez partout des « dibiterie », ce n’est pas une faute d’orthographe mais le mot a évolué au fil du temps, et ces cases étaient autrefois des « débiteries » de viande, et pour cela on y trouve encore à manger, notamment des brochettes d’agneau ou mouton et quelques fois du porc.

Le « poulet pays » est la viande la plus consommée, le bœuf étant très cher, mais vous retrouverez les graines comme le mil, le sorgho, la semoule ou le riz sur tout le territoire, la racine la plus utilisée est le manioc.

La cacahuète est répandue et consommée partout, pour finir si vous voulez des fruits exotiques c’est en Casamance que vous devrez descendre.

Quelques recettes que vous pouvez retrouver sur :

« La Sénégalaise.com »

(tous les liens mènent aux recettes de la sénégalaise.com)

La soupe kandia

La soupe aux lentilles

Le yassa de poulet

Mafé à la viande

Le Thiebou Yap (Le riz rouge à la viande)

Le Thiébou Dieun (Riz au Poisson)

Le poulet DG (directeur général)

Le Couscous de mil à la viande

Thiou viande-poisson

Soupoukanja au cabri 

Boissons :

La bière : Gazelle (50cl) et Flag (33cl)

Le bissap : infusion à base de feuille d’Hibiscus. Il y a du blanc et du rouge se boit frais on peut le mélangé avec d’autre jus, mais se conserve 3 jours maximum

Le bouye : jus fait avec le fruit du baobab

Le ditakh : un fruit que l’on a découvert dans le Siné Saloum (couleur verte)

Le vin de palme

Le Café Touba

Le thé : il se boit en 3 temps c’est tout un cérémonial, le premier amer comme la mort, le deuxième doux comme la vie et le troisième sucré comme l’amour.

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article

  • cuisine senegalais
  • photo de cinema oasis de nouakchott annèe 80 & 90

AGADIR

Share Button

AGADIR

 

Une des plus belles baies du monde

Avec google maps, trouvez un hôtel, un restaurant, un musée, les administrations etc…

Faites votre itinéraire, c’est à 2 pas.

La nouvelle parce que la ville a été entièrement détruite par un tremblement de terre, et hors mis la nouvelle médina la reconstruction n’est vraiment pas une réussite.

Vous y croiserez des milliers de touristes venus de toute l’Europe profiter de l’immense front de mer et du soleil brûlant.

Il faut sortir d’Agadir pour apprécier cette perle de la région

A voir :

la kasbah si vous aimez les ruines et les symboles, vous voulez faire un peu de sport, montez y à pied et la haut vous apprécierez encore plus la vue magnifique sur le port, la ville et le formidable front de mer.

 

le musée du patrimoine Amazigh, consacré à la culture berbère, présente une collection de bijoux en argent (colliers, bagues, fibules finement ciselées).

– la nouvelle médina  le souk aux bijoux et le café maure.

– les environs, au sud la route des amandiers, le parc national du Souss Massa, et sa réserve naturelle d’oiseaux migrateurs, un musée ornithologique la Vallée des Oiseaux.

Vers Essaouira, suivez la route de l’arganier, arbre endémique résiste à l’aridité et vit 200 ans. Ses noix donnent une huile précieuse aussi bonne pour la gastronomie que pour les soins cosmétiques et la dermatologie.

TripAdvisor

En savoir plus sur Agadir avec wikipédia ou Guide de tourisme de Agadir

 

Après direction le sud une étape encore avant le Sahara Occidental, Tiznit et les pattes d’éléphant à Sidi Ifni sur la plage de Legzira.

Si vous descendez plus bas ce sera le désert jusqu’à la frontière Mauritanienne

A part quelque ville comme Layoune, Boujdour, ou la presqu’île de Dakhla que le gouvernement Marocain voit comme la station balnéaire du futur.

OUARZAZATE

Share Button

OUARZAZATE

Un décor de cinéma

Ouarzazate sera la dernière grande ville avant le désert et Zagora.

Belle reconnaissance pour cet endroit fabuleux.

Ouvrez vos yeux, vos oreilles, respirez à plein nez, et goûtez les fruits et légumes sans comparaison.

Plan de la ville :

Avec google maps, trouvez un hôtel, un restaurant, un musée, les administrations etc…

Faites votre itinéraire, c’est à 2 pas.

À voir :

–       les milles kasbah. Le pacha Glaoui en a fait ériger de nombreuses à commencer par la kasbah Taourirt en pleine ville jouxtant la vieille ville que de nombreux guides vous proposeront de découvrir en vous racontant les anecdotes croustillantes des tournages vécus puisque les habitants sont pratiquement tous figurants dans plusieurs films. Ils vous présenterons sûrement les artisans du coin .

La kasbah Aït Benhaddou à quelques km de la ville, la plus célèbre et la plus imposante.

Visitez les pour quelques dh.

La Kasbah Taourirt

Découvrir comment on y vivait il y a 3 siècles et comment travaillez les architectes et décorateurs de l’époque.

– les studios de cinéma.

La ville est devenue un des lieux les plus importants pour le 7eme art 2 grands studios retracent déjà l’histoire des films tournés dans la régions.

Mais les décors naturels ou des sites ont servi de lieux de tournages et les habitants de Ouarzazate ont affaires de près ou de loin avec le cinéma.

Studios CLA – Studios Atlas

– les oasis, Fint, les palmeraies, Skoura vous traverserez des paysages incomparables, époustouflants avant d’arriver à ces endroits délicieux

La kasbah Aït Benhaddou

où règne douceur et sérénité.

les vallées, Dadès, Drâa, Toudgha, ou Ziz vous envoûterons mais prenez le temps d’apprécier et ne vous contentez pas de passer 1 ou 2 jours pour les amoureux des grands espaces et de la randonnée une semaine sera même trop courte.

Il y a aussi Tinghir puis les magnifiques gorges du Todra. Elles se resserrent au-dessus de vous ( 300 m de haut).

Par la piste rejoignez Boumalne Dadès via les gorges du Dadès si vous le pouvez, vous y admirerez les variation de couleur de la roche rose, rouge, orange ou mauve en fonction de la lumière du jour.

Au sud de Boumalne Dadès débute le djebel Sahro, ses multitudes d’espèces dans la vallée des Oiseaux.

Arrêtez-vous au col de Tizi-n-Tazazert et admirez le point de vue.

A partir de Ouarzazate vous pourrez vous organiser vos ballades ou excursions, en bus en quads, seul ou en groupe on vous proposera les oasis, les palmeraies, les vallées, le désert.

Même si ce n’est pas très écolo les engins motorisés restent les seuls à vous permettre l’accès à ces endroits ou moments qui font rêver.

Bien sur tentez un bivouac dans le désert !…

Oasis de Fint

 

Mais surtout ramassez vos déchets et respectez la faune et la flore.

Par exemple, osez pousser jusqu’à Tinfou, les dunes immenses vous envouterons, poursuivez alors à l’ouest de M’Hamid jusqu’aux dunes de Chigaga dont l’une atteint 150 m. Vous commencerez à comprendre la magie du désert.

Faites de Ouarzazate votre base et gravité autour. La position géographique de la ville vous permettra de faire des excursions jusqu’à Merzougha à l’est et Zagora aux portes du désert.

Principaux événements :

le moussem des fiancés, fin septembre, à Aït Ameur, les berbères plantent leurs tentes caïd ales, foire, mariages pendant plusieurs jours.

le moussem des roses, en mai la fête des roses et son romantisme, ses parfums et ses couleurs permet à tous de déclarer sa flamme et son amour.

Pendant 3 jours, la rose et ses dérivés sont fêtés par toute une région.

– le cinéma, les studios et chaque tournage est un évènement.

En savoir plus sur Ouarzazate avec wikipédia ou Le portail de Ouarzazate

Trouver où dormir et où manger avec Tripadvisor

 

TripAdvisor

Les gorges de Todra

ESSAOUIRA

Share Button

ESSAOUIRA

Du vent, l’océan, douceur de vivre

Avec google maps, trouvez un hôtel, un restaurant, un musée, les administrations etc …

Faites votre itinéraire, c’est à 2 pas.

Tradition, culture, et farniente

Cette ville au portes du sud vous offre un bon compromis entre histoire, culture, traditions et loisirs.

Loin du tourisme de masse, profitez de cet endroit magique, baigné par l’océan et son air vivifiant. Relaxez vous sur ce charmant port de pêche en dégustant les sardines fraichement débarquées par les marins à la mi-journée, et partez faire le tour de forteresse et de la médina.

Les plages Essaouira

La ville à connue les influences Espagnoles, Portugaises, Française et juives.

Beaucoup d’habitants sont des « Gnaoua« , descendants d’esclaves africains.

Si vous n’avez pas trouvé votre restau ou votre hébergement :

Essaouira.com

A voir :

la médina au pied de la tour de l’horloge, ses ruelles et ses artisans marqueteurs et ébénistes travaillant le thuya de barbarie, mais aussi tissage.

Plus tard, vous ne manquerez pas de vous détendre à la terrasse d’un des café de sympathique Place Moulay El Hassan.

la Sqala de la Kasbah vous permettra de faire le tour des remparts impressionnants, plate-forme d’artillerie, bastion nord, et un point de vue magique sur la médina, le port, la côte et ses plages immenses.

le port et la porte Bab El Marsa authenticité, simplicité, traditions et poissons grillés vous ne résisterez pas au charme.

les plages à Essaouira et alentours d’immenses étendues de sable fin, ventilées feront le bonheurs des surfeurs et kit surfeurs.

Essaouira

L’endroit est également propice à la détente ou une balade ou jogging vivifiant pour les plus courageux.

les coopératives féminines n’hésitez pas à les rencontrer elles vous dévoilerons tous les secrets de cette huile magique aux vertus multiples aussi bien corporelles que culinaires.

La ville étant la porte d’entrée de la plaine du Souss où pousse l’arganier.

Le musée Sidi-Mohammed-Ben-Abdallah, œuvres d’art régionales. Meubles marquetés, costumes, bijoux, tapis, instruments de musique arabo-andalouse et gnaouie.

Principaux événements :

Découvrez la culture et la musique gnaouie, syncopée et accompagnée de chants et de danses, en juin lors du festival international écoutez y aussi jazz et musiques du monde.

Festival des musiques du monde, ou festival Gnaouas suivez l’événement ICI

L’ALBUM PHOTOS DE NEWSROADS

Trouvez votre Hotel avec Tripadvisor

En savoir plus sur Essaouia avec wikipédia ou Syndicat d’initiative et du tourisme de Essaouira

MARRAKECH

Share Button

Marrakech capitale culturelle

 

Avec google maps, trouvez un hôtel, un restaurant, un musée, les administrations etc…

Faites votre itinéraire, c’est à 2 pas.

En avion on arrive à laéroport Ménara, qui n’est vraiment pas loin du centre ville, que vous pouvez rejoindre en taxi, attention au prix mais en négociant vous trouverez un taxi pour 100 dh.

Si vous venez de Casablanca, au nord vous arrivez par l’autoroute A7 ou la N9, de El jadida par la N7.

La N8 relie Marrakech à l’est et l’ouest pour Essaouira, enfin vous rejoignez Ouarzazate et le sud par la N9.

Gare routière Marrakech: Destinations et Horaires

Alors laissez la voiture et circulez en petits taxis ou louez un scooter, ce sera pratique mais soyez vigilant.

Les remparts de la Médina

Depuis plusieurs années Marrakech est devenue un carrefour culturel et le développement des transports aériens déverse des milliers de touristes. Sans vouloir dévaloriser son patrimoine exceptionnel, cette ville est aussi devenue la capitale de l’arnaque où vous croiserez autant d’Européens que de Marocains.

La perle du sud a perdu un peu de son authenticité mais on peut encore se perdre dans les ruelles innombrables de la médina pour retrouver l’âme de la vieille ville.

On peut le vérifier en vérifiant l’état dans lequel se trouve la palmeraie. Des rumeurs courent à

Louez un scooter et faites en le tour, on y trouve de grands complexes hôteliers jouxtant décharges et bidons ville.

L’endroit nous a paru un peu surréaliste. A vous de juger !!!

Si vous ne voulez pas manger dans la rue ou dans les gargotes, vous pourrez faire votre choix parmi tous les établissements de Marrakech sur les 3 sites suivants il y en a pour toutes les bourses :

www.bestrestaurantsmaroc.com – www.marrakechcode.comwww.madein-marrakech.com

A voir :

La place Djema Efna la nuit

la médina et ses souks au milieu de fabuleux remparts du XIIe siècle. Elue au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Perdez vous et fanez jusqu’au quartier des tanneurs  remontez jusqu’au palais royal, vous serez impressionné par ces ruelles chargées d’histoire.

la place Jemaa El Fna ne désemplit jamais, où bruits, odeurs vous enivreront.

Mêlez vous  à la foule pour goûter aux spécialités et regarder les nombreux mini spectacles avec les Marrakchis.

Mais profitez aussi des terrasses de restaurants tout autour de la place, de jour comme de nuit c’est un fabuleux spectacle vivant.

Album photos de Newsroads : LES ACTEURS DE DJEMA EFNA

La place Djema Efna se transforme tous les après-midi après la prière

les tombeaux saâdiens et leur jardin arabo-andalou

2 mausolées aux salles richement décorées, le minaret de la mosquée d’El-Mansour.

la Koutoubia célèbre mosquée imposante à l’entrée de la place Jemaa El Fna, faites vous conter la légende de la boule d’or par un des vieux conteurs de la place vous resterez sous le charme. (voir PDF pour les détails).

le Musée Dar Si Saïd, vous admirerez boiseries, bijoux, poterie, céramique, armes, tapis et tissages de Marrakech et du sud du pays.

le Palais de la Bahia, seule une partie du palais se visite, le palais est en fait un assemblage d’anciennes demeures.

le Palais El Badi, il était considéré comme l’un des plus majestueux palais de tout le Maroc, avec de nombreuses richesses, aujourd’hui, il ne reste qu’une grande cour plantée d’oliviers et d’orangers, au milieu de jardins.

les jardins de la Ménara ou de Majorelle vous permettrons des moments de détente surtout l’été où la température atteint régulièrement

La Koutoubia

45 ° à Marrakech

Localisation de l’ensemble des jardins de Marrakech sur ce lien

Principaux événements :

la biennale d’art contemporain de Marrakech

le festival Awaln’art (simultanément à Tahanaoute, Ait Ourir, Aghmat, Amizmiz et Marrakech)

le festival du cinéma

– en avril salon aérien et meeting

– le grand prix du Maroc auto

– en juillet le Festival Samaa des musiques sacrées

– en février le MadJazz Festival.

– depuis 4 ans le Festival « Marrakech du rire » initié par Djamel Debouze

 


Choisir son où dormir et où manger avec tripadvisor :

TripAdvisor

En savoir plus sur Marrakech avec wikipédia ou Office régional du tourisme de Marrakech

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article

  • le parcour a prendre d autoroute desafi vers aeroport demohamed v a casa

FÈS

Share Button

FÈS

Ville impériale

Capitale de l’artisanat et de la culture traditionnelle

La ville dispose d’un aéroport international, Fès – Saïss à 20 km au sud sur la N8. Par la route Fès est un vrai carrefour la N6 ou route orientale vous mène à l’ouest et à l’est et la N8 au nord et au sud. L’autoroute aussi mène à Fès, la A2 et la nouvelle A9 jusqu’a Oujda. Vous pouvez également venir en train puisque Fès est sur la ligne Rabat – Oujda.

Avec google maps, trouvez un hôtel, un restaurant, un musée, les administrations etc…

Faites votre itinéraire, c’est à 2 pas.

On enseigne le Coran et les matières classiques dans une medersa , à Fès on y accueille les étudiants de tout le Maroc. La mosquée Karaouiyine est une des plus imposantes du Maroc. Elle abrite la plus ancienne université au monde , fondée au IXe siècle. La medersa El-Attarine est la plus belle de lamédina.

À voir :

Médina Fès

 

El-Attarine chef d’oeuvre du XIV eme sûrement la plus belle porte de medersa.

 

Bouinania du XIV eme également la plus grande medersa est aussi magnifique avec son minaret.

Admirer le travail, Photos ICI

la médina en flânant vous pourrez découvrir les plus belles céramiques du Maroc où le travail du bleu cobalt prendra ses plus belles expressions.

Toutes les infos sur Fès et sa médina sur le site du ministères de la culture Marocain

Fondée en 789 par Idris 1er, classée au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco vous y accéderez par la porte Bab Boujloud pour y admirer les principaux monuments mais aussi, le souk des luthiers, la Mzara, le banc sur lequel l’ancien souverain Moulay Idriss a décidé de bâtir la ville de Fès, la place Ennajarine (place des menuisiers) et au souk des ébénistes. le foundouq et le musée des Arts et Métiers du bois, la Kissaria marché ouvert et fermé et enfin le mausolée de Moulay Idriss.

Enfin le souk des tanneurs à l’écart du centre de la médina où odeur et couleurs ne vous laisserons pas indifférent.

La tradition artisanale est sublimée à Fès et vous pourrez y découvrir les meilleurs artisans du travail sur bois, céramique, poterie, calligraphie et musique arabo-andalouse.

Si vous restez quelques jours vous pourrez même y prendre des cours.

À Fès vous plongerez dans le passé et l’authenticité, prenez le temps d’admirer et de comprendre un peu mieux le Maroc et ses traditions culturelles et artisanales ici c’est le « TOP ».

le musée du Dar Batha abrite de superbes collections à côté de la medersa Bou Inania.

– le musée des Arts et Métiers ou  fondouq NEJJARINE du bois expose tout ce qui se fait de mieux avec les essences Marocaines

Medersa Fès

(palissandre, pins, cèdre, chêne, arganier).

4000 fontaines à Fès: Photos de portes et fontaines ICI

le mausolée de Moulay Idriss se cache dans un dédale de ruelles et comporte 7 portes seulement pour les musulmans.

Le Borj Nord fort saadien du XVI eme au nord de Fès Al Bal, poste de surveillance de la ville où se trouve le Musée des armes vous y aurez vue imprenable sur la vieille ville.

Les artisans de Fès ICI

Mais la médina est vraiment immense, achetez un plan c’est indispensable, nous vous conseillons de prendre un guide.

Détente : non loin de Fès vous pourrez profiter des sources thermales de Moulay Yacoub, réputées pour leurs vertus curatives(hammam, spa, massages…) laissez-vous aller.

Les rues et les couleurs de la ville ICI

– N’oubliez pas le palais du Roi avec ses imposante portes en feuilles d’or, à l’entrée de la vieille médina et du quartier juif qui lui aussi passage incontournable

Principaux événements :

 

Le palais royal

 

Le festival des Musiques sacrées du monde chaque année, à la fin du mois du mai et début juin.

Non loin de Fès, à Sefrou (33 km), également en juin, le moussem des cerises.

La cerise de Sefrou, cerisette noire et très sucrée, est connue dans tout le Maroc.

En savoir plus sur Fès avec wikipédia ou Portail de la ville de Fès

Fès ville impériale et capitale de l'artisanat

Où manger et dormir à Fès avec Tripadvisor

TripAdvisorServeur restaurant Fès Maroc

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article

  • fes news

MEKNÈS

Share Button

MEKNÈS

Ville impériale

Avec google maps, trouvez un hôtel, un restaurant, un musée, les administrations etc…

Faites votre itinéraire, c’est à 2 pas.

Meknès a conservé la simplicité de ses origines malgré la richesse de son patrimoine historique.

Protégée par une quarantaine de kilomètres de murailles, les imposants monuments, sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco.

A voir :

– de nombreuses mosquées qui lui valent le surnom de «ville aux cent minarets».

Dont la Grande Mosquée, fondée vers le XIIe siècle, est remarquable par ses portes aux beaux auvents sculptés.

– la médina une les plus courues du Maroc.

La place El-Hedime abrite le marché couvert et s’anime au crépuscule : cracheurs de feu, conteurs, montreurs d’animaux et bateleurs ambiance assurée.

les vestiges du palais royal.

– considérée comme l’une des plus belles portes du monde, Bab Mansour fut construite au début du XVIIIe siècle.

– le mausolée du sultan reste une curiosité.

le musée régional d’ethnographie, dans le palais Dar Jamaï, autour d’un superbe jardin andalou vous y aurez un aperçu des splendeurs passées du Royaume (broderies au fil d’or, faïences et bijoux anciens).

Volubilis au nord de Meknès le plus vaste site archéologique romain du Maroc : Volubilis. Arc de triomphe, capitole, maison de Bacchus, tout témoigne du faste de la cité et de son poids économique et politique.

– Juste en face de Volubilis, la ville sainte de Moulay Idris, qui abrite le sanctuaire du fondateur de la dynastie des idrissides, Idriss 1er

– au bord du bassin de l’Agdal, Dar El-Ma, le palais de l’eau Il renfermait les citernes impériales et servait de lieu de stockage des vivres en cas de siège.

À l’époque, les murs en pisé épais de 7 m et un savant système de canalisations y garantissaient une fraîcheur constante.

– visitez la prison de Kara. L’atmosphère saisissante qui règne dans les immenses salles aux voûtes surbaissées de ces vastes entrepôts souterrains est insolite.

Tous les détails sur l’ensemble des monuments de Meknès sur maroc.marocain.biz

Principaux événements :

En prenant la route vers le nord à la fin de l’été, le moussem du cheval de Tissa. Cette fantasia réunit les cavaliers berbères de la région au son des tambours, des coups de feu, des chants lancinants et des danses typiques. Meknès abrite le plus grand haras d’Afrique du Nord avec ses 80 hectares et ses 450 chevaux.


Tbourida fantasia tissa n°2 par kontaire

En savoir plus sur Meknès avec wikipédia ou Le portail de la ville de Meknès

Trouvez où dormir et où manger avec Tripadvisor

TripAdvisor

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article

  • meknes news
  • news meknes

EL JADIDA

Share Button

El Jadida

La portugaise

Avec google maps vous, trouvez un hôtel, un restaurant, un musée, les administrations etc

Faites votre itinéraire, c’est à 2 pas.

Sur la côte nord du Maroc, à 100 km au sud de Casablanca, cette ville fortifiée par les portugais au XVI eme est peu connue et charmante.

par la route ou par le train. Ses fortifications superbes sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco mais pourrez passer du bon temps sur les longues plages où vous trouverez repos et tranquillité.

À voir :

les fortifications portugaises de Mazagan

furent édifiées comme colonie fortifiée sur la côte atlantique au début du XVIe siècle. La colonie fut reprise par les Marocains en 1769

– la citerne portugaise

l’église de l’Assomption

la médina ces édifices témoignent des influences architecturales européennes sur le continent Africain.

En savoir plus sur El jadida avec wikipédia ou Le portail de El jadida

TripAdvisor

CASABLANCA

Share Button

CASABLANCA

Avec google maps, trouvez un hôtel, un restaurant, un musée, les administrations etc…

Faites votre itinéraire, c’est à 2 pas.

Nous ne nous attarderons pas sur « Casa » plus grande ville du pays, polluée, bruyante et sans grand intérêt.

Il faut souligner le dynamisme de la ville qui se tourne délibérément vers le modernisme et les sociétés de consommation occidentale, à ceux titre vous pouvez aller voir le plus grand « mall », centre commercial ouvert récemment.

Les idées préconçues sur le retard de l’Afrique, en prennent un sacré coup pas ici (voir le site)

Cependant si vous passez par là, allez voir :

– la grande mosquée de Hassan II, en bord de mer construite pour être la plus grande du monde.

le sanctuaire de Sidi Abderrahman

 

l’ancienne Médina, au nord de la Place des Nations Unies.

– le sanctuaire de Sidi Abderrahman, construit sur un rocher au large et seulement accessible à marée basse.

L’entrée du sanctuaire lui-même est interdit aux non-musulmans. Il sera plus agréable pour vous de parcourir les plages alentours afin de profiter de l’air vivifiant.

Circulez à Casablanca grâce au nouveau tramway :

Horaires – Tarifs – Plans

Où sortir à Casablanca :

www.casabouge.com   – sortiesaumaroc.com

Le film culte de 1942

Casablanca

Réalisé par Michael Curtiz
Avec Humphrey Bogart, Ingrid Bergman, Paul Henreid

En savoir plus sur Casablanca avec wikipédia ou visitcasablanca

TripAdvisor