Tag Archives: Espagne

Cordoue

Share Button

Cordoue :

Le pont Romain

 

C’est sûrement une des plus belles villes d’Espagne. Son centre historique est classé au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO www.unesco.org

La ville est arrosée par le Guadalquibir.

Promenez vous sur le fleuve : www.croisierenet.c

om

Ici c’est un peu comme à Venise avec l’eau en moins. Il faut se perdre dans le dédale de petites rues de la vieille ville. Attention l’été il y fait très chaud mais heureusement les rues sont tellement étroites à certains endroits que vous aurez toujours de l’ombre.

Si vous êtes en voiture garez vous du côté du « campo de futbol« , il y a toujours de la place et entrez dans la ville par le vieux pont de pierre face à la Mesquita. À partir de là laissez vous aller.

Le quartier autour de la cathédrale est magnifique et très bien entretenu. Le blanc et l’ocre dominent et le tout est mis en valeur par les

Cabaret Baños arabes

innombrables fleurs rouges écarlates suspendues aux fenêtres ou balcons.

El Macareno

La ville compte dizaines d’églises et disposait autrefois de quelques 900 hammams, malheureusement plus en fonction, sauf le fameux  Hammam Al-Ándalus

Certains sont aménagés en restaurant ou scène de flamenco comme le « baños arabes » en face de la rue des fleurs à 150 m de l’entrée latérale de la Mesquita..

A voir

la cathédrale – Mesquita – offre la particularité d’avoir été une vaste mosquée avant sa transformation en cathédrale au départ des musulmans. Vous pouvez visiter l’enceinte arabe mais pour la partie cathédrale il faudra vous acquittez de 8 €.

Horaires – Tarifs sur www.mezquitadecordoba.org

– derrière la cathédrale, le palais des congrès sa cour mauresque et sa salle de spectacle on peut y voir également de magnifiques céramiques Andalouse.

le pont romain avec à une extrémité le musée « vivo Al Andalus » sur www.torrecalahorra.com et à l’autre l’arche d’entrée dans la ville (on peut y monter pour 1 €).

le mur d’enceinte de la ville encore très bien conservé.

les écuries royales ( en entrant dans la ville à gauche en suivant les remparts) où les cavaliers Andalous et leurs chevaux vous enchanterons pour 15 € du mercredi au dimanche en soirée.

la synagogue et l’histoire des juifs séfarades priés de quitter l’Espagne depuis le traité de l’Alhambra de 1492.

N’oubliez pas de jeter un œil (ou plusieurs) par les portes cochères pour admirer les fabuleux patios.

Bodega Santos

Une gâterie avant de partir passez à la « bodega Santos » vous la verrez en faisant le tour de la

Champion du monde de l’omelette

Mesquita, on y sert la meilleure tortilla d’Espagne d’après les articles de journaux affichés au mur (attention ce ne sont pas des tomes de fromage).


Les musées :

Palacio de Viana – Baños califalesMuseo de la InquisiciónCasaMuseoArtesobrePielMuseo Julio Romero de TorresMuseo ArqueológicoMuseo de las Tres CulturasMuseo Taurino

 


Les bars à Tapas de Cordoue sur www.cordoba24.info

Les restaurants de Cordoue sur www.cordoba24.info

Où dormir à Cordoue HôtelsPensions

Photos de Cordoue ICI

En savoir plus sur Cordoue wikipedia ou office de tourisme

Trouvez un hôtel, un restaurant, faites votre parcours sur la carte :

Séville

Share Button

Séville :

 

La Giralda

 

L’ensemble du centre ville correspond à la vieille ville qui a grandit autour de la cathédrale est piéton.

Donc pas besoins de voiture à Séville, les bus, le tram, le métro et 2 compagnies de location de vélos sont là pour faciliter vos déplacement.

Seul inconvénient si vous avez des bagages et que vous avez choisi une ancienne pension dans le vieux Séville il faudra faire un petit effort.

Tous sur les transports à Séville

C’est avec Barcelone une des villes les plus vivantes en Espagne.Ville de traditions et étudiante, elle dispose de la deuxième plus importante Université du pays fondée au XIIIe . Elle est installée à l’entrée de la ville à proximité du centre historique dans les bâtiments de l’ancienne « Fabrique royale de tabac« .

Il se  passe toujours quelque chose à Séville, tout au long de l’année.

La semaine sainte (tous les détails sur le site www.semana-santa-sevilla.com) ou les fêtes de fin d’année drainent toujours des foules immenses.

La temporada en Sevilla se déroule au mois d’avril dans les seule arènes entièrement privées d’Espagne, financées uniquement par les socios et aficionados

Tout savoir sur la Plaza de toros de la Maestranza: histoire, programme et tarif cliquez sur la bannière ci-dessous

 

Les Espagnols aiment sortir et comme le temps s’y prête les Sévillans sortent très tard tous les soirs, d’ailleurs les commerces sont ouverts jusqu’à minuit.

Patio

 

L’agglomération a considérablement changé après 92 et l’exposition universelle. Elle a doublé sa superficie et tous les marécages autour de la ville ont été asséchés. pour laisser place au modernisme. De belles réalisations mais d’autres sont moins réussies, nous laisserons le soins de juger.

La vieille ville reste le centre d’intérêt le plus important.

Séville est également la capitale du Flamenco.

Partout dans la ville vous pouvez assister à des représentations – dans les bodegas – dans les peñas (associations) – dans les cabarets – les boites – les salles de spectacles – et même dans la rue –

C’est le paradis pour les amoureux de guitares et danses Flamencas.

Voir le musée du Flamenco : horaires – tarifs et localisation

 

 

D’autres vidéos sur le site www.whatsevilla.com

A voir :

– la Cathédrale (www.catedraldesevilla.es) immense édifice qui comprend 2 églises adjacentes et le tombeau de Christophe Colomb avec ses colosses supportant le baldaquin (certains historiens disent que ce n’est pas le vrai tombeau).

Horaires – tarifs – visite virtuelle

– la Giralda immense tour jouxtant la cathédrale surmontée d’une énorme statue de bronze tournante et indiquant le sens du vent (d’où son nom). Une reproduction est exposée au sol à l’entrée de la cathédrale.

l’Alcazar et ses jardins, (www.alcazarsevilla.org) un ensemble d’édifices palatiaux entouré d’une muraille, situé en plein cœur de la ville de Séville. L’enceinte a habituellement été utilisée comme logement des membres de la famille royale d’Espagne et du chef de l’état en visite à Séville Horaires et tarifs

Il y a quelques temps encore on pouvait visiter l’ensemble gratuitement mais désormais il vous faudra débourser 8 € pour chaque entrée.

Bodega San José

 

Allez flâner dans les quartiers de Santa Cruz (www.barriosantacruz.com) ou de Triana, et vous trouverez des bodegas toutes plus charmantes les unes que les autres et s’il fait chaud prenez 2 ou 3 tapas avec un peu de vin « rosado« .

Nous avons eu un faible pour 3 d’entre elles – la bodega San Pedro derrière les arènes – le Santa Cruz dans

Patio San Eloy

la quartier Santa Cuz – El patio San Eloy rue San Eloy –

Mais il y en a beaucoup d’autres.

– les arènes  Visitez les pour 6,5 € et vous aurez en plus accès au musée taurin.

Enfin si vous êtes curieux et je sais que vous l’êtes, en vous promenant jetez un œil par les portes entrouvertes, vous y découvrirez des patios somptueux.

Les Andalous sont fiers et très sympas, si vous demandez gentiment ils vous autoriseront sûrement à faire des clichés.

Derrière chaque porte se cache un trésor.

Céramiques, fleurs, faïences et fontaines feront le bonheur des yeux de ces dames.

Enfin tout autre chose, pour les gastronomes faites un détour par le marché de triana, après l’avoir traversé vous aurez sûrement un petit creux.

Traversez la rue du coté du pont Isabelli et longez le fleuve, installez vous sous les arbres au bord l’eau en face des arènes et savourez une paella par exemple.

 

Photos de Séville ICI

 Dormir pas cher à Séville, appart, auberges, hôtels : www.sevilla30.com

En savoir plus sur Séville wikipédia ou office de tourisme

Trouver un hôtel, un restaurant ou faites votre parcours sur la carte :

Grenade

Share Button

Grenade :


Grenade aux portes de l’Andalousie, est entourée de montagnes. La Sierra Nevada se trouve à moins de 30 km pour aller faire du ski.

Mais bien sur on ne va pas à Grenade pour cela mais assurément pour les jardins de l’Alhambra et la vieille ville.

Quand vous commencez à arpenter les rues de Grenade, face à la montagne vous avez l’impression d’être à la Paz (pour ceux qui connaissent).

Les pourcentages sont impressionnants et surtout évitez de vous y aventurer en voiture car certaines ruelles sont si étroites qu’à l’intersection suivante (souvent à angle droit), vous risquez de rester coincé.

Préférez la marche ou les transports en commun.

Les sportifs s’éclateront en vélos mais « cuidado » comme disent les Espagnols.

Ces rues sont fabuleuses ça y est vous êtes en Andalousie.

L’Alhambra :

On peut visiter de jour comme de nuit et c’est complètement différent.

Prenez le temps d’admirer les différentes espèces de fleurs de plantes et d’arbres, l’architecture et le système d’irrigation.

Quand l’homme pense à créer plutôt que détruire il est génial.

Pour visiter l’Alhambra plusieurs possibilités et pouvez admirer seulement les jardins mais sachez que l’enceinte comporte également 3 palais.

– le Generalife

– le Palais de Charles Quint

– l’Alcazaba

Le site des jardins avec le détails des parcours et les tarifs

Les monuments de Grenade A voir

Les musées de Grenade A voir

Photos de Grenade ICI

 

En savoir plus sur Grenade wikipédia ou office de tourisme

Trouvez un hôtel, un restaurant ou faites votre parcours sur la carte :

Barcelone

Share Button

Barcelone :

L’Arc de Triomphe de Barcelone

Est devenue une des villes les plus prisées d’Europe au XXI e siècle de part sa situation géographique exceptionnelle.

Mais elle est également un carrefour de cultures et de civilisation.

Gaudi, Dali et le foot ayant fait le reste.

Cette ville grouille de vie toute l’année et les célèbres ramblas ne désemplissent pas.

On y vient pour son climat, pour la beauté de la ville mais aussi pour y faire la fête.

La ville est ouverte sur la mer et adossée à la montagne. Elle a été complètement réaménagée entre 84 et 92 pour les JO.

La ville  possède un important réseau de bus, tramway et métro.

En perpétuelle évolution depuis l’ouverture de sa première ligne en 1924, le métro de Barcelone ne cesse de s’agrandir de part et d’autre de Barcelone et sa banlieue

Pour vous déplacer, plan, tarifs, parcours sur le site

www.metrodebarcelone.com

A voir :

la tour Agbar

La tour Agbar

– les Ramblas

Le mot Ramblas signifie “fleuves secs” en arabe. C’est l’artère la plus animée de la ville. Elle se ramifie en cinq sections: Rambla de Canaletes, Rambla dels Estudis – l’allée des oiseaux –, Rambla de Sant Josep – le royaume des fleurs –, Rambla des Caputxins, Rambla de Santa Mónica. Lire la suite sur …

la Sagrada Familia 

La Sainte Famille est le monument le plus célèbre de Gaudi et le plus représentatif de son génie visionnaire.
C’est aussi le symbole de Barcelone et la Cathédrale du troisième millénaire.
Le Temple expiatoire de La Sagrada Familia a été commencée l’année 1882 par l’architecte Francesco de Paula del Villar i Lozano, suite à des divergences avec les promoteurs il a abandonné la direction de l’oeuvre, laissant à peine commencée la crypte. Lire la suite…

le port

la colonne de Christophe Colomb

l’arc de triomphe de Barcelone

le marché de la boqueria

le parc Güell préparez votre visite avec le site du parc www.parkguell.cat

– le « Barri Gotic »

Plus vieux quartier de Barcelone, l’emplacement de la ville médiévale.

Des ruelles sinueuses et étroites, vieux bâtiments, le quartier est situé non loin des Ramblas. Tarifs et horaires

 

Pour circuler en ville rein de tel que la marche ou les vélos en location libre style Vélib.

En savoir plus sur Barcelone wikipédia ou office de tourisme

Trouvez un hôtel, un restaurant, préparez votre parcours :

Madrid

Share Button

Madrid :


Capitale de l’Espagne située au centre du pays sur ce que l’on appelle la « meseta » à plus de 600 m d’altitude. Les hivers y sont froids et rigoureux.

Madrid est une grosse ville de plus de 3 millions et demi d’hab, très polluée.

Les principales institutions Espagnoles y ont leur siège de même que l’OMT (organisation mondiale du tourisme).

La ville possède un réseau de transport urbain parmi les plus dense du monde ainsi vous pourrez circuler aisément dans toute la ville grâce au métro, aux bus et aux tramway.

Tout sur le site du métro plan, itinéraires

 

Le Palais royal

Ville étudiante abritant de nombreuses universités, il est de vieille tradition de voir les « tunas » étudiants costumés, chanter dans les rues pour se faire un peu d’argent de poche.

Ils se promènent généralement par 2 (un guitariste et un chanteur) costume et  cape noir et rouge, et avec écussons de leurs universités.

 

A voir à Madrid : 

 

– les Cortes (assemblée)

 

Monuments de Madrid

 

Il vous sera sûrement agréable de vous promener place de la Puerta del sol ou sur la Gran Via

Comme partout en Espagne les édifices religieux sont extrêmement nombreux on retiendra les plus importants :

– Temple de Debod – Monastère des Déchaussées Royales – Monastère de l’Incarnation – Cathédrale de l’Almudena – Église de San Antonio de la Florida

 Le Site royal de Saint-Laurent-de-l’Escurial comprend un monastère, un musée, un collège, une bibliothèque, et le palais est située à 45 kilomètres au nord-ouest de Madrid,

En savoir plus sur Madrid wikipédia ou office de tourisme

Saragosse

Share Button

Saragosse :

La ville est située à mi chemin entre Madrid et Barcelone sur le plateau désertique d’Aragon dont elle est la capitale. Durant toute son histoire elle fût le théâtre de nombreuses batailles et fût détruite pendant la guerre civile de 36.

L’Ebre traverse la ville et délimite les contours de l’ancienne cité. L’entrée de la ville se faisait par le vieux pont de pierre aujourd’hui piéton comme une grande partie de la cité.

Un quartier neuf a émergé depuis quelques années (ils ont un world trade center) et des projets pharaoniques de parcs de loisirs sont dans les cartons.

La ville est désormais désenclavée grâce à un aéroport et au TGV.

Points d’intérêts :

– les remparts romains

le palais de Larrinaga

–  Basilique de Nuestra Señora del Pilar et son parvis immense où la mairie est en train de reconstituer un village romain autour de vestiges d’époques. Le bâtiment est composé d’un dôme principal au toit décoré et de 4 tours différentes semblables à celle d’un château médiéval. La nuit elle est superbement illuminée. la visite est gratuite.

le palais Aljaferia enceinte, mauresque au départ puis fortifiée, c’est aujourd’hui un musée et le siège des cortès d’Aragon. Les députés s’y réunissent tous les jeudis.

On peut pour seulement 5 € admirer des plafonds et bas reliefs somptueux peints ou sculptés. Un mélange harmonieux d’art musulman et médiéval.

– les arènes furent les premières arènes couvertes d’Espagne

 

Pour circuler en ville rein de tel que la marche ou les vélos en location libre style Vélib.

Mais vous pouvez aussi prendre le tramway qui traverse la vieille ville.

Se déplacer à Saragosse : www.zaragoza.es

 

Photos de Saragosse ICI

 

En savoir plus sur Saragosse wikipédia ou office de tourisme

Saint Jacques de Compostelle

Share Button

Saint Jacques de Compostelle :

Santiago en Espagnol

Son chemin est une très belle excuse pour traverser et découvrir le pays.

En fait il existe de nombreux parcours. 4 partent de France mais en Espagne les tracés sont nombreux. Nous en avons découvert un dont le départ se situe « Plaza de los hermanos Solis » à Séville et fait 1000 km.

De plus en plus de passionnés de la marche font le parcours et la foi, n’est plus la principale motivation.

Les chemins n’empruntent plus toujours des chemins et on voit des « escargots » sur les nationales (on les appelle ainsi parce qu’ils ont leur sac sur le dos).

Mais c’est un bon moyen de visiter le nord de l’Espagne en faisant des étapes dans des auberges où la nuit et le repas du soir vous coûterons à peine 15 €.

Avant Santiago vous découvrirez de charmants villages avec les séchoirs à bois dans chaque maison (on ne les trouve qu’au nord ouest de l’Espagne) et traverserez des forêts immenses d’eucalyptus.

En fait tout le monde croit que le chemin s’arrête à Santiago mais non il continue encore un peu plus de 86  km.

Consultez ce site pour connaitre tous les détails sur l’histoire et les anecdotes du chemins

Les chemins de Saint Jacques de compostelle

Pour le chemin suivre la coquille

A Saint Jacques pas grand chose d’intéressant à part la cathédrale et son orgue gigantesque. La visite est gratuite mais pour le tombeau de Saint Jacques il vous faudra patienter la queue est immense.

Le quartier de la cathédrale est très beau et magique. Et vous rencontrerez des pèlerins du monde entier avec leurs vêtements couvert d’écussons.

Méfiez vous des charmantes auberges qui vous propose le repas du pèlerin pour 6€.

Effectivement vous en aurez pour le prix. le bouillon ressemblera à de l’eau chaude avec une feuille de choux, le plat n’aura que 2 pommes de terre et le dessert un yaourt.

Pour le vin ou la boisson contrairement au reste de l’Espagne il sera en supplément.

Vous aurez simplement le temps d’admirer le décor de l’auberge, en gardant votre doudoune car il fait froid à Santiago et le chauffage n’est pas souvent allumé.

Mais les pèlerins ont l’habitude des souffrances !!!!


Le pèlerin en partance pour Compostelle, sait qu’il part rendre visite au tombeau de l’apôtre Jacques le Majeur. Ce tombeau, ignoré pendant huit siècles, a été  » inventé « , au IXe siècle, dans le contexte de la Reconquête chrétienne de la péninsule ibérique envahie un siècle plus tôt par le monde arabe. Le saint apôtre s’est alors fait  » Matamore « , tueur de Maures, au nom de la Guerre Sainte.

Lire la suite … sur www.saint-jacques.info la légende de Saint Jacques de Compostelle

 

Photos de Santiago ICI

 

En savoir plus sur Santiago wikipédia ou office de tourisme

Santander

Share Button

Santander :

 

SantanderLa ville a perdu de son lustre ces dernières années, malgré sa baie qui dit-on est une des plus belles du monde.

Son activité portuaire et la pêche ne sont plus moteurs.

Quand on se promène sur le front de mer on imagine la prospérité d’antan, à la vue des vastes immeubles qui se dressent sur le paséo.

Particularité, les statues en bronze sur les quais avant le port en l’honneur des gamins qui plongeaient pour amuser la gakerie et surtout aller chercher les pièces que les touristes jetaient à l’eau.

Un bac vous fera traverser la baie si vous voulez avoir un autre point de vue sur la ville.

Il reste quand même à voir :

– la mairie

– la cathédrale atypique avec ses escaliers latéraux et son cloitre magnifique, récemment restauré. Elle renferme des ossement de l’époque gallo-romaine et quelques reliques.

La visite est gratuite.

le palais de la Magdalena

SantanderPour vous divertir, un magnifique casino, de très belles plages, et si vous voulez traverser la baie un ferry fait des allers retours toutes les heures.

 

Pour circuler en ville rein de tel que la marche ou les vélos en location libre style Vélib parisiens, mais attention certains endroit grimpent pas mal.

 

Photos de Santander ICI

 

En savoir plus sur Santander wikipédia ou office de tourisme

Saint Sébastien – San Sebastian

Share Button

Saint Sébastien : La perle de Cantabrie


Ville du nord de l’Espagne au Pays Basque,capitale de la province de Guipuscoa, est une ville moyenne pleine de charme, célèbre pour sa baie dénommée « Concha » (coquillage) pour sa forme. Protégée par les monts Igeldo et Urgull semblables à 2 sentinelles géantes.

Des baleines viennent si perdre quelques fois

Elle possède 3 plages urbaines qui font le bonheur de ses habitants.

Paradis des surfeurs et des fêtards qui déambulent le WE dans les bodegas et les boites de nuit du vieux Saint Sébastien, de nombreux français traversent la frontière chaque semaine et s’y rende par le « TOPO » au départ de Hendaye.

Eusko Tren :

Au départ de la gare SNCF d’Hendaye, le petit train bleu, appelé « Topo » (sorte de métro aérien), sillonne le Pays Basque espagnol toute l’année. Hendaye bénéficie d’une liaison quotidienne avec la grande ville de San Sebastian. Cette prestigieuse station balnéaire est desservie en 35 min.

A voir également la mairie qui est en fait un ancien casino.

Franco en fit sa villégiature d’été pendant de nombreuses années.

Si vous faites escale à Saint Sébastien, poussez quelques km plus loin pour visiter les trois petits villages suivant à l’ouest :

Orio qui se dit la capitale du « besugo » (dorade grillée à l »Espagnole) cher mais fameux – Zarautz et sa plage magnifique – enfin Guetaria village au charme remarquable.

 

Événement à Saint Sébastien:

 

La fête la plus populaire de la ville le 20 janvier qu’il pleuve qu’il vente ou qu’il neige, c’est la « tamborada ».

La fête du tambour, plus de 100 formations et associations défilent dans la rue.

Les militaires et leurs tambours défient les cuisiniers qui eux tapent sur des tonneaux.

L’apothéose a lieu sur la place de la constitution où se déroulait autrefois les corridas, et si vous levez les yeux quand vous serez sur cette place vous verrez des numéros au dessus des portes fenêtres à l’étage, ils correspondent aux loges que les familles de la ville louaient pour les grands événements.

A voir absolument.

 

En savoir plus sur Saint Sébastien wikipédia ou office de tourisme

 

Où dormir à Saint Sébastien avec : tourisme.euskadi.net

Les restaurants de Saint Sébastien : www.sansebastianturismo.com

N’abusez pas de Tapas et de rosé

La tamborada

Localiser un hôtel, un restaurant.

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article

  • sebastien moura photo as st sebastian

Sites touristiques et culturels Espagne

Share Button

Sites touristiques et culturels en Espagne

 

L’Espagne possède un énorme patrimoine culturel et offre quantité de sites touristiques.

Ange basilique Séville

Ange basilique Séville

Elle a la particularité en Europe d’avoir été occupée par les arabes durant quelques 500 ans et nombres de ses monuments gardent une trace moresque importante, surtout dans le sud et l’Andalousie.

Les sites touristiques sont nombreux mais nous passerons rapidement sur la partie méditerranéenne qui pour nous ressemble plus à une usine à touristes Européens qui viennent profiter du soleil pendant les trois mois d’été.

Les promoteurs se sont appropriés la côte de Barcelone à Malaga et le béton a dénaturé une grande partie de la Costa Brava, Blanca, del Sol  ou Dorada.

Il subsiste cependant des petits villages irréductibles où l’on peut encore respirer. Mais le tourisme estival étant une manne très importante pour le pays (surtout en ces temps de crise) il en reste peu. Nous en avons trouvé un par exemple, La Azohia à 20 km au sud de Carthagène qui entre dans cette catégorie.

Il y subsiste une douceur de vivre que l’on ne trouve plus à Denia ou Javéa par exemple.

Il est évident que si vous visitez la côte au mois de décembre cette vision s’atténuera. mais ces barres d’immeubles de 25 étages vides font froid dans le dos.

Il faut également signaler pour les amoureux d’espaces de nature et de faune, quelques km des côtes à l’intérieur des terres existent de

Cordoue Espagne

Cordoue

nombreux parcs naturels.

Paradis des marcheurs où l’on peut observer de grands rapaces, et vautours. La baie de Cadix abrite également de nombreux échassiers.

La cigogne est présente dans tout le sud espagnol, mais le lynx tout comme l’ours des Pyrénées, malheureusement est en voie de disparition il n’en reste que très peu de spécimens.

Nous vous parlerons donc ici des sites suivants du nord au sud (cliquez sur le nom des villes pour accéder à leur description) :

Saint Sébastien SantanderSaint Jacques de Compostelle – Saragosse – Madrid – Barcelone Grenade – Séville – Cordoue – Cadix