Dakhla

Tour du monde Extrême sud du Maroc More »

Tour du monde la route du Grand Sud

La traversée du désert et les galères de la route More »

Tour du monde La Liberté

Sud du Maroc entre Merzougha et Zagora More »

New York U S A

Partir à new York avec les conseils de News-roads More »

 

Comment se rendre au Sénégal

Transport Sénégal
Share Button

Comment se rendre au Sénégal

En vol sec ou en séjour organisé, l’avion est le moyen le plus simple de se rendre au Sénégal.

Vous pouvez vous y rendre également en véhicule mais se sera long et pas toujours simple.

Par avion :

L’aéroport Léopold Sédar Senghor de la capitale Dakar est desservi quotidiennement par des vols réguliers des principales compagnies aériennes.

Bientôt un nouvel aéroport au Sénégal : L’Aéroport International Blaise Diagne situé à environ 50 km de Dakar Au centre du Triangle : Dakar – Thies – Saly

Il faut compter 5 heures 30 minutes de vol environ à partir de Paris.

Il existe d’autres vols directs partant d’autres villes de France: depuis quelques villes Françaises

Pendant la saison touristique, de novembre à juin, des vols charters sont assurés au départ des capitales européennes à destination de Dakar et de Cap Skirring en Casamance.

Infos particulière : la compagnie internationale Air Afrique et la compagnie Air Méditerranée assure des vols Paris-Dakar voire Province-Dakar en haute saison à des prix avantageux (notamment par rapport à Air France).

Royal Air Maroc – Air France – BrusselsAirlines – Iberia – SénégalAirlines – TunisAirCorsairAir algérie

le site des aéroports du Sénégal

En voiture :

Pour sécuriser votre véhicule et simplifier les formalités douanières que vous soyez en transit ou en vacances.

Munissez vous d’un carnet de passage en douanes voir le site de L’Automobile club association

Si vous êtes commerçant ou association optez pour le carnet ATA délivré par les chambres de commerce vous pouvez même le faire en ligne ICI

Pays acceptant les carnets ATA

Il est désormais possible de rallier le Sénégal en voiture et par la route depuis Paris.

Les contrôles sont nombreux comme au Maroc ou en Mauritanie, préparez des fiches de police (une trentaine) sur lesquelles vous indiquez les informations indispensables vous concernant et concernant votre véhicule :

 nom – prénom – date de naissance – nationalité – adresse – numéro – date et lieu de délivrance du passeport – date d’entrée dans le pays – type de véhicule – numéro d’immatriculation – numéro de châssis.

Vous serez tranquille ensuite et n’aurez pas le faire à la main une multitude de fois.

Accès par les frontières terrestres: Mauritanie par Rosso ou le barrage de Diama près de Saint-Louis.

Le passage par Rosso est très long, beaucoup d’attente pour le bac et de palabres avec les autorités des 2 pays, sans parler du bakchich.

Nombreux sont ceux qui se font littéralement racketter à ce poste frontière.

Pour Diama 2 solutions ou longer la frontière à partir de Rosso ou bien prendre en diagonale sur la droite la future piste à 60 km environ de la frontière. Il y a un contrôle de police juste avant si vous leurs dites que vous voulez passer par Diama ils vous indiqueront la route.

Mais là !!! Attention, inutile de passer avec un camping car récent si vous ne voulez pas le détruire. Plus de 80 km de pistes de sable de trous de rochers vous attendent et ce n’est vraiment pas de la tarte. Comptez entre 4 et 5 h pour faire ce dernier tronçon.

Quelques km avant la frontière il faudra vous acquitter du droit de passage sur la parc naturel qui borde la piste 6 € par personne.

Donc si vous arrivez de Nouakchott, partez tôt le matin pour être sûr de passer avant la fermeture de la frontière.

Là vous serez bon pour laisser 30 € avant de sortir de Mauritanie.

10 pour le passage du pont – 10 pour décharger le véhicule – 10 pour le tampon de sortie –

–       Sans aucun justificatif –

Côté Sénégalais il faut régler le passage du pont 8 € et souscrire une assurance Sénégalaise obligatoire (1 mois pour 1 fourgon = 22 €).

Certains douaniers ou policiers tenteront le « coup du petit cadeau » mais ils sont de plus en plus rares.

Tout se passera bien si vous avez un carnet de passages en douane délivré par l’Automobile club il faut être membre de l’association et acheter le carnet de passage en douane environ 230 €.  Il vous faudra également verser une caution minimale de 2500 € suivant la valeur vénale de votre véhicule.

Ainsi vous n’aurait ni problème ni caution.

Il y a aussi le carnet ATA (délivré par les chambres de commerce), mais attention celui ci normalement ne couvre que les associations ou sociétés.

De nombreux routards s’en servent mais attention.

Sinon suivant les évolutions des textes en place et le bon vouloir des douaniers, ils vous délivreront un pass-avant qu’il faudra régulariser  dans les 72 h à la douane à Dakar.

A Diama vous n’êtes plus loin de Saint – louis la grande ville du nord.

Mali par Kidira/Diboli.

Gambie nombreux postes frontières.

Par Banjul ou la trans – gambienne

Guinée-Bissau Guinée poste frontière après les cascades de Dindé fello.

Par train :

Unique liaison pour rejoindre Dakar via le train : la ligne Bamako-Dakar.

Malheureusement, la ligne est suspendue. Personne ne sait si le service reprendra ni quand…

L’ancienne ligne Dakar – Saint louis n’est plus exploitée que sur un tronçon pour les marchandises, la mine de Zircon au nord de M’boro sur la grande côte pourrait redynamiser le secteur.

En bateau :

Le bateau pour la Casamance

 

Il n’est pas aisé de se rendre au Sénégal en bateau (à moins d’être propriétaire).

Si vous êtes « voileux » alors faites un arrêt au CVD cercle de voile de Dakar, vous pourrait vous y reposer, faire des connaissances et même des réparations si besoins est.

Le conseil est valable pour les routard ou les camping-caristes.

Tout de même il existe des cargos mixtes qui restent assez onéreux (environ 100$/jour).

Par contre de nombreuses liaisons existe à partir de Dakar pour le sud, les îles ou les autres pays d’Afrique.

Vous pourrez remonter les fleuves Sénégal ou Casamance sur plusieurs jours ou découvrir les mangroves en pirogue.

 

Le fleuve Sénégal sur un bateau de légende le Bou El Mogdad  à partir de Saint-Louis

De Dakar à Ziguinchor  avec Le Ferry Aline Sitoé Diatta en bateau voir office tourisme Casamance ou au-sénégal.com

Office de tourisme de la Casamance 

A part dans l’Est du pays l’eau qu’elle soit salée ou douce n’est jamais très loin au Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge