Dakhla

Tour du monde Extrême sud du Maroc More »

Tour du monde la route du Grand Sud

La traversée du désert et les galères de la route More »

Tour du monde La Liberté

Sud du Maroc entre Merzougha et Zagora More »

New York U S A

Partir à new York avec les conseils de News-roads More »

 

Les déchets

Plage de Saïdia Maroc
Share Button

Les déchets


Je tenais à ouvrir le débat et mettre le sujet sur le tapis.


 

Car depuis que nous sommes au Maroc c’est vraiment la chose la plus négative qui nous révolte.

Nous avions déjà constaté dans les endroits où nous étions allés qu’il y avait un gros problème à ce niveau. Mais les grosses villes comme Marrakech, produisent des tonnes de déchets et malgré les efforts qui commencent à être fait sur l’environnement, le ramassage et le traitement des déchets, il faudra encore beaucoup de temps, d’éducation et de sensibilisation de la population pour arriver à une situation acceptable.

 

 

Mais quand on voit la campagne et la montagne souillées par des millions de sachets plastiques, on prend conscience de l’importance du « fléau plastique » et des méfaits de la société de consommation qui le produit.


 

Certaines agglomérations comme Saïdia et Fès on leurs services de nettoyage et ça marche.

Là encore il y a des solutions et les grands groupes et entreprises doivent prendre leurs responsabilités dans ce domaines aussi. De nombreuses actions sont à mener, nous avons des idées et vous en ferons part en attendant méditez sur le sujet ou parlez-en dans le forum.


 Nous avons rencontré 3 jeunes étudiants à Rabat

 

Manar – Abdelmounaim – Abdelali

Après 2 rdv nous avons décidé d’une première initiative:

L’IDÉE, avec de vieux pneus nous allons créer des poubelles design pour initier le tri des déchets sur les lieux publics en commençant par fac de Kénitra

Dans quelques jours les photos des premières poubelles

A bientôt

Pour l’instant nos étudiant ont été très pris par leurs exams depuis notre rencontre et nous avons quelques nouvelles sur le forum.

Ils ont quand même réussi à nouer des contacts avec une association.


 

Voilà ce que nous a écrit Abdelmounaim :

 

– « Nous avons déposé une demande d’adhésion à l’une des grandes associations Marocaines qui s’intéresse à la problématique des déchets solides qui s’appelle AMADES-Morocco, pour avoir de l’aide et aussi un parrain pour nos futures activités.

Nous travaillons maintenant sur le secteur informel et nous allons collaborer avec un jeune chercheur français qui fait une étude sur le dit sujet. Vous recevrez une copie du rapport une fois terminé (ça va demander un peu de temps ^_- pour faire un questionnaire aux chiffonniers…).

Nous essayons de participer aux conférences qui s’intéressent au sujet de déchet et nous allons effectivement assister à une le mois prochain à Rabat ».

Donc nos corresppondants sont toujours aussi motivés et je vous incite à les soutenir sur le forum du site ou en leur envoyant un message de soutien.

Lors de vos prochaines vacances à Rabat prenez contact avec eux ils sont membres :

Manar – Abdelmounaim

 

Le combat ne fait que commençait et la tâche sera longue et rude. 

 


 

D’autant que le problème est généralisé en Afrique, il faut absolument sensibiliser les populations, des solutions adaptées existent.

Mais il faut commencer par le début et éduquer la jeunesse.

Organiser le ramassge, le tri et le recyclage.

 

Plusieurs pays ont mis différentes techniques simples au point comme par exemple la confection de pavés pour les rues à partir de plastiques et de sable.

On trouve les 2 matériaux en grande quantité sur le continent.

Les plastiques sales servent de combustible et les plus propres pour les pavés.

 

Les avantages environnementaux, économiques et sociaux de la technique :

 

– nettoyage, dépollution, élimination du plastique.

– les rues deviennent carrossables, agréables et propres.

– en organisant la fillière elle peut être source de revenus pour nombre de personnes.

– faible coût de mise en place.

 

– Un four – des moules – la matière – des masques –

Exemple au Niger ICI

Le Mali, le Burkina, le Kenya ont testé.

 

Tout le monde doit adopter la technique voir le reportage de France 24 

 

CE QUI A ÉTÉ MIS EN PLACE À MOPTI AU MALI

 

 

Haut de page


Les boutiques Newsroads

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge