Dakhla

Tour du monde Extrême sud du Maroc More »

Tour du monde la route du Grand Sud

La traversée du désert et les galères de la route More »

Tour du monde La Liberté

Sud du Maroc entre Merzougha et Zagora More »

New York U S A

Partir à new York avec les conseils de News-roads More »

 

L’eau

Rivière asséchée en Andalousie Espagne
Share Button

L’eau

 

Toutes les photos sont de décembre 2012

 


ETAT DES LIEUX


Près de 97% de l’eau planétaire se trouve dans les mers et les océans.

Cette eau est trop salée pour pouvoir être consommée.

En effet, l’homme ne boit et n’utilise que de l’eau douce, c’est à dire non salée. L’eau douce, c’est l’eau des glaciers et des banquises.

Une eau malheureusement inutilisable à l’état naturel parce que gelée.

C’est aussi l’eau des fleuves, des rivières, des lacs et des nappes souterraines.

C’est cette eau que l’homme utilise pour boire et s’alimenter.

Mais sa quantité disponible ne représente qu’un millionième de l’eau sur Terre, c’est à dire 1 million de m3 /Habitant/Jour.

Un peu plus des trois-quarts de la réserve d’eau douce de la planète est retenue dans les glaces des régions polaires.

Reste donc un tout petit quart avec lequel l’humanité doit satisfaire tous ses besoins en eau.

Ne la gaspillons pas.

Près d’un milliard d’hab manque d’eau potable.


LA CONSOMMATION

 

 

Nous venons de traverser l’Espagne et bien que nous soyons en décembre le déficit hydrique et important. De nombreux « rios » sont à sec. 

La province d’Aragon est un plateau complètement aride, balayé par les vents.

Quand à l’Andalousie, malgré les « embalses », retenues d’eau créer un peu partout, la situation devient catastrophique. L’industrie maraîchère, grande consommatrice d’eau continue à se développer et à alimenter l’Europe en fruits et légumes en toutes saisons.

Ils font pourtant des efforts et la gestion élaborée des serres (les racines sont couvertes de très peu de terre et enserrées dans du plastic, le tout arrosé au goutte à goutte) que nous avons visité a ralenti le débit d’eau mais ne l’a malheureusement pas stoppée.

Il serait beaucoup plus raisonnable de manger local et des fruits et légumes de saison.

Cela permettrait une diminution de la pollution due aux transports des marchandises et de redynamiser les agricultures.

Mais les gens ne cuisinent plus, et consomment des produits préparés industriels, gros clients de l’Andalousie maraîchère.

Mais l’Espagne a un atout puisqu’elle s’est lancée dans un vaste programme de dessalement de l’eau depuis 40 ans et possède à l’heure actuelle la plus grande usine de dessalement d’Europe à Carboneras.

Les différentes technologies de dessalement ont un coût et sont encore grandes consommatrices d’énergie. 

N’y a t il pas des solutions simples, faciles à mettre en oeuvre qui permettraient une économie directe.

Prenons l’exemple de la France :

Pour les WC nous utilisons 25 l d’eau par jour et par personne. Multiplié par 60 millions d’hab et 365 jours je vous laisse faire le calcul !!!

Si l’on équipait toutes les maisons individuelles de bacs de récupération d’eau de pluie branchés sur les WC, on diminuerait immédiatement la consommation sur ce poste de 50 %.

Autre solution, les toilettes sèches.

Est ce que c’est compliqué ? Non mais comme toujours ce sont des choix à faire.

 

RÉFLÉCHISSONS !!!

Mais tout cela concerne les sociétés dites modernes n’ayant qu’à tourner un robinet pour boire et se laver. Elles sont de plus les plus grandes consommatrices.

Haut de page


L’accès à l’eau douce

 

Une grande partie de l’humanité n’a pas accès à l’eau ou très peu, et les conséquences sont directes sur sa survie et son développement.

De plus ces populations vivent pour la plupart dans des zones désertiques ou semi désertiques et donc impropres à l’agriculture.

 

 


Connaissez-vous L’ingénieur Sergio RIco

 

Depuis de nombreuses années un ingénieur chimiste Mexicain cherche et il a peut-être trouvé une solution.

 

 

 


Son produit.

 

 

Sergio Rico a mis au point en s’inspirant des couches culottes un polymère beaucoup plus performant que l’hydrogel.

En effet en plus de son pouvoir absorbant, il a une durée de vie 10 fois supérieure et a l’extraordinaire capacité de restituer l’eau qu’il a emmagasiné.

Des essais ont étaient effectués en Indes et au Mexique, ils ont réussi à revitaliser des parcelles entières de terre complétement sèches.

Ce produit a une durée de vie de 10 ans et peut s’appliquer dans plusieurs domaines :

– la congélation pour éviter de gaspiller de l’eau

– la lutte contre les incendies comme pare – feu

Mais c’est dans l’agriculture que ses capacités peuvent apporter le plus, puisqu’il aide à la croissance normale des plantes et régénère les sols en facilitant le développement des micro-organismes.

 

 

 

Voilà le lien sur le site de Sergio Rico

ICI 

Si vous ne comprenez pas l’Espagnol contactez moi, ou alors on en parle sur le forum de newsroads.

 

 

Mais qu’est ce que l’on attend pour développer ce produit.

 

 

 

 

Haut de page


Les boutiques Newsroads

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge