Dakhla

Tour du monde Extrême sud du Maroc More »

Tour du monde la route du Grand Sud

La traversée du désert et les galères de la route More »

Tour du monde La Liberté

Sud du Maroc entre Merzougha et Zagora More »

New York U S A

Partir à new York avec les conseils de News-roads More »

 

L’énergie

Bio digesteur avec chambre à air
Share Button

L’énergie

 


Une invention qui va révolutionner le monde et l’avenir des peuples.


 

L’effet Dumas vous connaissez ?

 

Si j’étais croyant et catholique je crois que j’aurais proposé au Vatican de canoniser Jean-Christophe Dumas plutôt que Jean Paul II qui a fait des miracles que moi même j’aurais pu faire.


Trève de plaisanterie.

Grâce à Jean-Christophe Dumas même les peuples  les plus pauvres vont accéder à l’indépendance énergétique.

A partir de l’effet Casimir (physicien) qu’il a exploré, ce chercheur a développé et conçu ce que l’on appelle l’effet Dumas.

Passionné de physique ce Grand Monsieur a mis au point 


LE RÉACTEUR À RÉSONANCE


Non content d’avoir inventé cet engin incroyable il a mis tous les plans de montage a disposition de la planète.

MERCI MR DUMAS


 

ÇA CONSISTE EN QUOI :

Son module produit plus d’énergie qu’il n’en consomme et permettra de générer chaleur, vapeur, pourra par exemple dessaler l’eau de mer à un coût dérisoire et founira de l’eau potable à des peuples qui n’y ont pas accès pour l’instant.

Au départ, 3 demi-sphères, 2 sont soudées entre elles, la 3 eme est percée, une tige filletée, de l’isolant, quelques rondelles, une connexion électrique, plongez le tout dans l’eau et le tour est joué.

Simple et efficace.


Difficultés :

– il faut être précis dans le montage 

– avoir quelques connaissances électriques.


Alors Messieurs les bricoleurs au boulot.

Le site de JC DUMAS

Sa page Facebook

Télécharger le PDF de La notice de montage

Fonctionnement du

réacteur à résonance

Comprendre le processus de méthanisation


REGARDEZ LA VIDÉO



Mercredi 15 janvier 2014


Voila bientôt 4 ans a été lancé au Sénégal un programme de développement du bio gaz domestique.

Extraits du JO du Sénégal

J.O. N° 6519 du Samedi 3 avril 2010(texte intégral ICI)

ARRETE MINISTERIEL n° 12100 en date du 30 décembre 2009 portant création, organisation et fonctionnement du Programme National de Biogaz domestique du Sénégal (PNB-SN).

Le siège du programme est basé à la Direction des Hydrocarbures et des Combustibles Domestiques (DHCD) – 104, Rue Carnot à Dakar.

Art. 2. – Objectifs du programme.

Le programme a pour objectif de créer un marché durable de biogaz au profit des ménages sénégalais. Plus spécifiquement, ce programme entend :

-  installer au moins 8000 biodigesteurs dans la zone pilote qui couvre le Bassin Arachidier et la zone péri-urbaine de Dakar, sur la période 2009- 2013.

Art. 3. – Le Bureau National de Coordination.

Art. 4. – Le Comité National de Pilotage.

Le coût total du programme est donc estimé à un montant de 8.193.516.978 francs CFA.


Soit plus de 14 millions d’euros

Où est passé c’est argent ?


Nous avons passé 8 mois à silloner ce pays sans voir de bio digesteur en service chez des particuliers ou dans les villages ou entreprises que nous avons visités.

La ville de Podor au bord du fleuve Sénégal (Nord-Est) est équipée de 2 stations financées par le Luxembourg, mais aucune n’est en fonction.


Nous avons démontré cet été à Dakar qu’avec du matériel recyclé nous pouvions alimenté en gaz une famille

pour un coup de 60000 francs cfa soit à peu près 100 €


Les peuples meurent et les élites s’en foutent et se remplissent les poches. 


AVEC LA MOITIÉ DE CETTE SOMME NOUS POURRIONS ALIMENTER EN ÉNERGIE

PLUS DE 500000 FAMILLES


Alors Messieurs les politiques un peu de dignité agissez, rendez l’argent que vous avez volé et restiuez le à qui de droit.


Vendredi 10 janvier 2014

 


Comment voyez vous le futur ?

Une vidéo animée qui nous permet de comprendre un peu plus le fonctionnement de l’économie et les risques vers lesquels nous courrons. Une étude factuelle sur la situation et une vision du futur qui va vous faire réfléchir sur la nécessité de changer nos comportements.


 

Lundi  09 septembre 2013


Dakar

Nous avons mis en route 2 bios digesteurs de fabrication artisanale le 10 juillet au CVD (cercle de voile de Dakar).

 

Nous avons mis au point ces 2 prototypes différents avec Cheikh Gueye un inventeur Sénégalais et Bobo un soudeur dynamique qui a son atelier à côté du CVD.

 

Un très basique et un plus élaboré avec un deuxième baril renversé pour servir de réserve et de compresseur.

 

Tout a été réaliser avec de la récup sauf les brûleurs mais on a du modifier le gicleur le trou de sortie étant trop petit.



 

Après des tâtonnements sur la méthode d’alimentation, puis des problèmes d’étanchéités, nous avons réussi à les rendre étanches.

Tous ces problèmes nous ont permis de faire évoluer le concept et le prochain bio digesteur sera plus fiable.

Les modifs principales concerneront les deux tubes (alimentation et sortie de matière) qui devront être en fer et soudés ce qui règlera tout problème d’étanchéité.

Leur diamètre sera modifié, de même que leur point d’entrée.

La méthode d’alimentation au départ sera modifiée.

En effet nous remplirons les prochains digesteurs tout de suite de matière sèche que nous couvrirons d’eau. Puis on fermera trente jours avant de tester notre production et de réalimenter avec de la matière qui devra ressembler à de la boue gluante, pour que la décomposition se fasse plus rapidement.

90 % de la matière sèche que nous avons utilisée est du fumier de cheval, le reste des feuilles et déchets de cuisine.

Il y a 15 jour nous avons validé la première production de gaz, puis il y a 10 jours nous avons remarqué que le processus s’accélérait, avec la vidéo tournée la nuit et la grosse flamme.

Hier, nous avons fait les tests avec un brûleur, celui ci fonctionnait mais en journée il est très difficile de voir la flamme. Donc hier soir en présence d’employés du CVD, nous avons réussi à maintenir un brûleur allumé pendant 31 minutes et 22 secondes précisément après avoir perdu du produit dans les essais de branchements.

Tout cela est très encourageant et nous a amené aujourd’hui à installer une chambre à air de camion à la sortie gaz du bio digesteur qui servira de réserve.

 Je vous avoue que le résultat m’a surpris, je ne m’attendais pas à autant.

On continue pour évaluer la production sur plusieurs jour.

À bientôt pour une omelette et le café.


Ç’EST BON ON A FAIT DU GAZ

REGARDEZ 



Le biogaz par méthanisation

ON AGIT AU SÉNÉGAL VOIR LA VIDÉO



 

 

Depuis le tournage de la vidéo, nous avons eu quelques soucis, nous avons du refaire l’étanchéité du tube d’entrée que nous changerons de position sur le prochain prototype.

Tout a été refait il y a une semaine, et sommes obligés de patienter pour voir la première flamme.

Les tests d’hier n’ayant pas été concluants mais on doit y arriver

RDV dans quelques jours

Dans de nombreux pays il est possible de produire de l’énergie avec des moyens et des techniques simples et basiques.

La méthanisation et la production de biogaz peut apporter un progrés social, économique, sanitaire, et écologique à de nombreux humains à travers la planète.

Le principe est simple a mettre en place même si la transformation de déchets en gaz utilisable est un processus compliqué mais naturel.

Avec :

– deux bidons

– deux chambres à air

– des tuyaux

– une bouteille de 5 litres

– un brûleur ou bec bunsen

– raccoords, silicones et colliers

 


On peut cuisiner

Regardez la vidéo


 


Le projet d’Agence Newsroads

pour le développement durable en PDF


Fini les corvées de bois qui durent des heures ou le charbon trop cher.

Fini les arbres coupés.

Fini les fumées toxiques dans les habitations.

En plus on récupère de l’engrais naturel pour les cultures

Tous les déchets organiques, les excrêments humains ou animaux peuvent être recyclés, on participe ainsi au progrès sanitaire.

 

Sur ces bases nous avons lancé deux initiatives.


 

Fabrication d’un bio digesteur consultation et téléchargement :

Méthode 1

Méthode 2

Guidakhar :

 

Après la visite du village et la rencontre des habitants et de la hièrarchie établie (voir la page tour du monde Février au Sénégal), les plus graves problèmes surtout chez les enfants sont sanitaires, dermathoses et diarhées chroniques. dues à la mauvaise qualité de l’eau.

On a lancé l’idée de produire du gaz avec la fosse sceptique de l’école et faire chauffer de l’eau, de manière à obtenir de l’eau plus propre et de l’eau chaude.

Le plus dur est de prouver aux gens du village que çà marche.

Nous avons lancé des tests avec 4 jeunes du villages motivés et le projet a séduit le chef du village.

Bandia :

Lors d’une visite nous avons proposé à la direction de la réserve de méthaniser leurs déchets humains et peut-être animaux.

Là encore nous avons lancé des tests et procédé à une étude sur leur consommation de gaz qui semble énorme.

Des économies peuvent être réalisées rapidement par de simples changements de procédures.

Au mois d’avril nous reviendrons à Bandia pour lancer le projet.

Aidez nous et participez à notre démarche contactez-nous.

Le biogaz, on en parlé déjà dans les années 70

 

Le nucléaire était la stratégie.

Si l’on utilisait tous les déchets pour faire du biogaz quel bonheur pour la planète et quelles économies

Pourquoi n’a t on jamais développé cette technique messieurs les politiques? Les lobbys de l’énergie sont puissants et généreux !!!

 


Les boutiques Newsroads

 

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article

  • biogaz domestique
  • sphere pour dessaler l\eau de mer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge