Dakhla

Tour du monde Extrême sud du Maroc More »

Tour du monde la route du Grand Sud

La traversée du désert et les galères de la route More »

Tour du monde La Liberté

Sud du Maroc entre Merzougha et Zagora More »

New York U S A

Partir à new York avec les conseils de News-roads More »

 

Développement durable

Share Button

DÉFINITION

 

Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

Le développement est un processus conduisant à l’amélioration du bien-être des humains. L’activité économique et le bien-être matériel demeurent essentiels mais la santé, l’éducation, la préservation de l’environnement, l’intégrité culturelle par exemple le sont tout autant.

L’adjectif durable insiste sur la notion de temps c’est-à-dire pour une amélioration sur le long terme du bien-être de tous, l’équité sociale la préservation de l’environnement et l’efficacité économique.

Illustration Développement Durable

Connaissez vous La Pluie Solide®

 

Ici découvrez la Révolution pour nos Plantes

 

La Pluie Solide® est un rétenteur d’eau sous forme de granulés, bio-fractionnable, capable d’absorber jusqu’à 300  fois son poids en eau. Elle est utilisée avec succès par de nombreux producteurs pour faire face aux problèmes de manque d’eau. Elle est prisée dans les secteurs agricoles et forestiers ainsi que dans la floriculture, l’horticulture et dans les nouveaux scénarios de la culture hydroponique.

En savoir plus cliquez sur la bannière

32,99 € le pot de 500 g

 

INCROYABLE ÉCONOMIE D’ EAUDE TEMPS | D’ARGENT

PLANTES    +   VIGOUREUSES
GAZONS      +    VERDOYANTS
CULTURES   +    PRODUCTIVES

Finie la corvée d’arrosage | Partez en vacance l’esprit ZEN

LES PRINCIPAUX AVANTAGES

Stockage des eaux pluviales sous forme solide pour être utilisée directement au niveau racinaire sans avoir à attendre la saison des pluies pour commencer une plantation. Faibles fréquences d’irrigation pour économiser les coûts indirects tels que l’électricité, l’entretien des équipements et accessoires, ainsi que la main d’œuvre qualifiée.

La Pluie solide® 

  • Augmente la productivité.
  • Réduit les cycles d’irrigation et des quantités d’eau utilisée.
  • Permet de cultiver la terre dans des conditions extrêmes de climat et de sol.
  • Permet une meilleure croissance des plantes dans les régions à faibles précipitations.
  • Transport dans des sacs, facilitant l’accès à des zones isolées sans canalisations, ni électricité.
  • Augmentation des réserves d’eau du sol pour un grand nombre d’années.
  • Fournit aux plantes un supplément pour réguler l’humidité.
  • Amélioration de la ventilation des sols compactés.
  • Réduit d’au moins un tiers la percolation de nutriments dans le sol.
  • Économise l’utilisation des fertilisants jusqu’à 50%.
  • Protège l’environnement de la sécheresse, de l’érosion, de la désertification et de la pollution des nappes phréatiques.

En savoir plus cliquez sur la bannière

 

32,99 € le pot de 500 g

ÉCONOMISE L’EAU | ENGRAIS ET FERTILISANTS LIQUIDE

La Pluie Solide® absorbe des centaines de fois son poids en eau, la stocke et la restitue en fonction des besoins des végétaux.

La fréquence d’irrigation peut être réduite de 50% à 90%.

 

AMÉLIORE LE SOL

La Pluie Solide® agit comme une éponge dans le sol et améliore les propriétés physiques des sols compacts grâce à une bonne aération.

La Pluie Solide® empêche la fissuration et la rupture du sol et la désertification.

Protège l’environnement contre la sécheresse et la pollution des eaux souterraines.

 

CONSERVE LES NUTRIMENTS

Nutriments et engrais sont nécessaires, mais ils se dégradent dans le sol et sont perdus avec l’irrigation. Avec la Pluie Solide®, ils restent disponibles au niveau des racines de la plante. Plus la couche supérieure du sol est moins absorbante plus de produits chimiques sont nécessaires appauvrissant ainsi notre terre et polluant nos eaux souterraines.

 

AMÉLIORE LE RENDEMENT

La Pluie Solide® améliore la croissance des plantes parce que l’eau et les éléments nutritifs sont disponibles en permanence dans la zone racine pour une absorption optimale par les plantes, offrant ainsi la base pour une culture plus productive. Cependant, il est également possible d’avoir plus de récoltes grâce à la Pluie Solide®. Une fois que vous obtenez la productivité que vous voulez avec la première récolte, vous pouvez ramasser et commencer avec une deuxième récolte dès que le terrain est prêt maximisant ainsi le rendement global. La Pluie Solide® est donc un « booster du Retour sur investissement / ha.

Exemple pour des arbres fraîchement plantés :

  • eau nécessaire sans la Pluie Solide® : 4.800 litres / arbre en 10 mois
  • eau nécessaire avec la Pluie Solide® : 800 litres / arbre en 10 mois, soit 6 fois moins d’eau.

Le stockage de l’eau d’arrosage au niveau racinaire de l’arbre avec la Pluie Solide® permet d’économiser 4.000 litres d’eau par arbre. Augmente aussi la probabilité d’enracinement de l’arbre qui, grâce à la Pluie Solide®, ne subit pas de stress hydrique durant les 10 premiers mois suite à sa mise en terre. La Pluie Solide® réduit considérablement le taux de mortalités des espèces transplantées.

En savoir plus cliquez sur la bannière

32,99 € le pot de 500 g

Vous êtes concernés !

Le développement durable concerne l’ensemble des humains.
Il est le seul moyen de préserver un avenir pérenne et harmonieux.
Partout on peut agir et à tous les niveaux.

On dit souvent que cela ne sert à rien dans le quotidien, de nombreuses choses s’estompent et ne nous paraissent pas importantes et pourtant elles le sont.

Le mode de fonctionnement des sociétés occidentales est une course permanente pour les clients et les fournisseurs chargés de faire tourner la machine à fric mondiale.

L’humain n’y a plus de place, vous êtes un client potentiel que l’on suit partout, vous êtes ciblés et chassés.

Les grands groupes internationaux monopolisent les secteurs d’activités pour organiser leur monde avec leurs codes.

A des millions d’années lumière du concept de développement durable.

Ne pensant que croissance et finances, leurs dirigeants n’étant qu’héritiers et gestionnaires sans scrupules, avides de pouvoir et d’argent.

Depuis qu’ils veulent gouverner le monde avec l’appui des médias et à grand renfort de pub ils font croire au gens qu’il est normal de se gaver de steaks hachés et de pizza ou de manger des cerises à Noël à Paris même si elle ont parcouru 17 000 km pour venir.

L’aberrant, et l’absurde est devenu quotidien et banal sans que personne ne s’en émeuve.

On nous promet un monde de plus en plus formaté et normé.

Uniforme et sans saveur.

Orchestré par la grande distribution tentaculaire mais également dans le secteur de l’énergie, des télécoms, la chimie.

Les réseaux de distributions sont énormes et leur coût d’investissement, d’entretien, puis leur démantèlement, dépassent l’entendement.
Quand ils sont évalués et pris en compte.

Et si l’on pensait autrement.
Si l’on changeait d’échelle.

Nous allons droit dans le mur si cette course effrénée, linéaire du toujours plus continue.

Dans quelques décennies la planète devra supporter 9 milliards d’individus dont le tiers au moins manquera de tout.

Certaines zones géographiques vont se modifier avec la montée des eaux.
La migration vers les régions urbanisées asphyxiera des villes entières déjà surpeuplées aujourd’hui.

Alors quoi ?

Déjà avant de tout changer, on peut rationaliser beaucoup de choses.

Se regarder vivre et s’observer au quotidien pour dans un deuxième temps faire évoluer son propre comportement et gommer les vieilles habitudes.

1.     Opter pour le tri des déchets, fermer les robinets, les lumières, la marche à pied, les transports en commun en écoutant de la musique, en surfant ou avec un bon livre.
2.     Eviter le gaspillage, même dans les loisirs ou les divertissements, mais aussi dans la consommation quotidienne.
3.     Apprendre à cuisiner un minimum en respectant la saisonnalité des produits c’est sain, essayez la vapeur !!!

De très bonnes résolutions pour la nouvelle année 2014.

Je peux vous assurer que si vous appliquez ces quelques changements, vous ne bouleverserez pas votre quotidien et ce sera bon pour votre santé, votre porte-monnaie et pour la planète.

Mais allons plus loin.

Nous pensons que la localisation des productions, des services et leurs distributions doivent revenir à des dimensions locales.

Pour une évolution et une valorisation harmonieuse des hommes en respectant l’environnement.

En France, en Europe et partout dans le monde.

Si l’on prend l’exemple de l’agriculture en Afrique qui fait vivre plus des 2/3 de la population, au Sénégal que l’on connaît bien, ils vont devoir envisager une mutation importante, nécessaire mais potentiellement réalisable.

Il ne faut pas se tromper et faire les bons choix.

Mais si l’on veut que ces populations s’en sorte sans mourir de faim, il faut leur donner les moyens de produire sur place.

C’est possible et nous affirmons même qu’un pays comme le Sénégal pourrait s’auto suffire, si l’on considère son potentiel humain et ses capacités de production.

Les choix et les orientations ne doivent plus servir les grands groupes industriels mais satisfaire les besoins locaux vitaux.
Avec des semences anciennes à pollinisation libre, on renforce naturellement les résistances et la diversité en obtenant des cultures adaptées aux différentes spécificités régionales.

Arrêtons la chimie dans nos cultures.

Des engrais sains, à base d’algues fermentées sont proposés par nos partenaires Canadiens.
Algueria, un engrais foliaire pour les maraichages, donne des résultats incroyables en régénérant la terre.
La pluie solide inventée par Sergio Rico un ingénieur Mexicain est un produit qui apportera des avancées pour les zones très sèches en stress hydrique.
Il faut reboiser et faire des arbres fruitiers.
Le « Moringa » ou « Never die » doit être développé. Cet arbre a des vertus fabuleuses et s’adapte vite en ayant une croissance très rapide.
Le bambou peut apporter énormément si l’on regarde ce qui se fait dans certains pays d’Asie.
Les autorités doivent prendre en charge l’information et la formation des agriculteurs pour valoriser leur travail.

Organisons des collectifs environnements dans les villages avec des schémas fonctionnels simples et participatifs, sur les modèles existants et fonctionnants correctement comme ceux que l’on a pu voir dans le nord à Guidakhar pour la distribution d’eau ou encore à Diogane où les femmes valorisent leur production de coquillages et arrivent à se faire des micros crédits entre elles.

Il faut du suivi, du contrôle et de l’accompagnement permanent sur le terrain si l’on veut que cela marche. Certaines communautés vivent et progressent correctement. Les gens s’y épanouissent, ne meurent plus de faim, les enfants vont à l’école.
Avec un cadre, une organisation, et le savoir, tous les hommes progressent ensemble.

Il existe des solutions parlons en !
Nous proposons des alternatives que l’on peut mettre en place très facilement.

Nous avons créé « Un tour du monde pour la planète » pour cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *