Dakhla

Tour du monde Extrême sud du Maroc More »

Tour du monde la route du Grand Sud

La traversée du désert et les galères de la route More »

Tour du monde La Liberté

Sud du Maroc entre Merzougha et Zagora More »

New York U S A

Partir à new York avec les conseils de News-roads More »

 

DAKAR

Le front de mer du plateau Dakar Sénégal
Share Button

DAKAR découvrez la capitale de l’Afrique de l’Ouest et du Sénégal

 

La porte du millénaire Dakar

La porte du millénaire

Concentre 30 % de la population du Sénégal et 80 % de l’activité du pays.

La ville est située sur la presqu’île du Cap vert (cul de sac) et c’est développée avec la « disparition de Gorée » devenue trop exsangue, et son changement de statut puisque Dakar est devenue capitale, après Saint-Louis en 1960.
Grosse agglomération de pratiquement 4 millions d’âmes.
Mais où les structures et infrastructures n’ont pas évolué dans la même proportion. Une nouvelle solution d’accès s’ouvre avec une autoroute « à péage » disponible depuis le premier août 2013, qui permettra de fluidifier un peu l’entrée et la sortie de la ville, complètement saturées.

Donc si vous ne passez pas par l’ autoroute il vous faudra passer inévitablement par la nationale 1 et Rufisque.
Infernal à 17 h en pleine chaleur. Mais prenez votre mal en patience, en faisant vos courses de votre voiture.
Dès qu’il y a bouchon, il y a vendeurs à la sauvette. Et vous pouvez trouver de tout, des légumes au porte manteau, c’est le délire.
Si vous arrivez à Dakar en avion, on atterrit pratiquement au centre ville. L’aéroport Léopold Sédar Senghor est lui aussi exigu et n’offre plus les garantie nécessaire pour la sécurité et un développement du trafic.

Le phare des Mamelles Dakar

Le phare des Mamelles Dakar

Un nouvel aéroport est en construction, à 55 km à Ndiass sur la route de la petite côte, il contribuera au développement du pays et au dés-engorgement de Dakar. Ouverture prévue fin 2015.
A l’arrivée on fouillera l’ensemble de vos bagages et avant d’affronter les vendeurs, porteurs et autres taxi-man, respirez un bon coup parce que ça va être le choc, ne vous affolez pas vous allez être très sollicité par beaucoup de monde.
Trouvez un taxi qui vous emmènera à destination après avoir négocié le prix 3000 FCFA pour le centre ville le jour, 3500 FCFA la nuit.

Ils vont arrivés sur vous comme des mouches. Surveillez bien vos bagages et ne vous affolez pas.
Bien sur et c’est de bonne guerre, ils vont vous demander 3 ou 4 fois le prix.
Par contre négociez votre course avant de monter dans le taxi.

Si vous avez payé plus !!! … Vous vous êtes fait avoir !

Le tour de Dakar en scooter

Comme partout les 2 ou 3 premiers jours on se fait toujours avoir.

Restez vigilant.
Les personnes qui attendent sont désormais obligées de le faire à l’extérieur de l’aéroport sur la droite devant les taxis.
Il y a un service de bus pour la ville.
Juste après la station de taxis vous avez les bus de la ligne 8 des Dakar Dem Dick qui pour 150 Fcfa vous emmèneront au centre ville (palais de justice)
Départ toutes les 15 mn – Dernier 20H30
Voir parcours et horaires ligne 8 ici
Nous allons vous décrire la ville par quartier, pour ce qui est de l’histoire de la ville reportez vous sur le site de la ville ICI.

19 communes d’arrondissement à Dakar :

Les quartiers de Dakar

La commune d’arrondissement est, au terme de la loi, une collectivité locale au même titre que les autres. Dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière, elle est administrée par un conseil élu, dispose de compétences propres tout en restant intégrée à la Ville.
Commençons par la pointe de la presqu’île

– LE PLATEAU –

Le palais de la présidence

Ce quartier est le cœur de la ville beaucoup d’administrations, de banques, d’institutions et de grands hôtels sont sur le plateau.
Le palais de la Présidence, la cathédrale du souvenir Africain, l’ambassade de France, l’hôtel de ville et bien sur la fameuse place de l’indépendance.

Il est facile et agréable de se promener dans ce quartier en partant de la place de l’indépendance justement faites vous déposé par un taxi ici et flânez, mais faites attention aux arnaqueurs.
Vous pourrez également profiter du marché Kermel, où les produits sont un peu plus chers mais de bonne qualité.
Le quartier est en train d’être réhabilité. Les autres marchés du Sénégal

Profitez pour longer la corniche à partir de la tour de contrôle du port, jusqu’à l’hôtel Savana.

Vous découvrirez la jetée et ses pécheurs avec à portée de fusils l’île de Gorée, et profiterez de l’air de l’océan.
Vous pouvez visitez le quartier à pied et avez le choix pour vous restaurer. Il y a toutes sortes de restaurants et si vous voulez des gargotes rapprochez vous du port et des embarcadères de Gorée ou Ziguinchor.

La cathédrale du souvenir Africain

Justement si vous vous rendez à l’embarcadère vous passerez place des tirailleurs, où trônent un français et un Sénégalais auxquels les Dakarois ont donné des diminutifs affectueux.

Ils tournent le dos à l’ancienne gare de chemin de fer désaffectée.
Sa façade est toujours superbe mais pour combien de temps…
Il semblerait que des projets de réhabilitation soient dans les tuyaux, mais là encore…
Ils ne reste plus qu’un seul train de banlieue, dans un état de dégradation avancé, il stationne sur le quai extérieur, latéral de la gare et fait la navette plusieurs fois par jour entre la capitale et Rufisque.

– L’ÎLE DE GORÉE –

On y accède par l’embarcadère voir horaires et tarifs ICI

La traversée dure à peu près 10 mn, et on vous taxera en plus du droit de passage de 500 Fcfa en débarquant.

Photos de Gorée

L’île est petite, et surfaite.

Les seules bâtissent restaurées le sont par des fondations ou ONG ou mécènes engagés dans la défenses des droits de l’homme.
A part le pèlerinage personnel que l’on peut y faire en hommage aux milliers de personnes victimes du « commerce triangulaire« , dans la maison des esclaves et devant certaines pièces symboliques, l’endroit n’a aucun intérêt et la mise en valeur de ce patrimoine et de l’histoire n’est pas à la hauteur de ce que l’on peut attendre.

VISITE VIRTUELLE DE L’ÎLE

L’île est encore habitée et vit du tourisme. Des dizaines de camelots font la traversée chaque jour pour faire vivre leur échoppe sur Gorée.

Mais le touriste se fait rare et malheureusement la créativité des vendeurs n’est pas géniale sur l’île, ils vendent tous la même chose, parqués dans un coin, à part, Mohamed le sculpteur de pierre.

Les autres ressemblent plus aux nouveaux esclaves du XXI e.

Du CVD à l’embarcadère Itinéraire en taxi

– HANN BEL AIR –

Cet arrondissement est vaste et comprend une importante zone industrielle qui jouxte le port.
Malheureusement la baie de Hann est dans un état lamentable et un projet de réhabilitation est prévu mais n’a pas commencé.

Les plages et l’eau sont polluées et des immondices recouvrent le sable blanc, dommage car le site pourrait être superbe, espérons qu’il retrouvera son lustre d’antan car sa situation géographique est idéale pour les baigneurs ou les « voileux »

Quelques hôtels comme le Monaco ou la voile d’or ont leur plage privée, et vous pouvez également faire du cheval au cercle de l’étrier de Dakar ou bien vous reposer au CVD, vous y rencontrerez des vieux loups de mer aux histoires fabuleuses.

-LE CENTRE-

Les Almadies Sénégal

Les Almadies Sénégal

Les quartiers du centre de la ville (biscuiterie, HLM, gueule tapée, etc) sont des quartiers populaires où vous découvrirez la vie des Dakarois et toutes les échoppes sur les trottoirs qui exposent leurs produits, meubles, canapés, scooters.
Plein centre ce trouve également le stade Demba Diop qui abrite la plupart des combats de lutte Sénégalaise, qui est le sport national, presqu’aussi populaire que le foot.

– LA FAÇADE OUEST-

De la pointe de l’anse Bernard jusqu’à la pointe des Almadies, vous profiterez de nombreux point de vues sur l’île de la Madeleine (ou île aux serpents) et sur l’océan qui se déchaine sur cette côte découpé.
Avant d’arrivée, aux Almadies et aux quartiers des ambassades, faites un détour par le phare des mamelles, la plage de Fann, la nouvelle mosquée

la porte du millénaire

le monument de la renaissance Africaine – voulu par l’ancien président Wade, et qui fait toujours polémique au regard des milliards de Francs cfa dépensés que le peuple aurait préféré voir utilisés autrement.

-N’GOR-

N gor Sénégal

N gor Sénégal

Le village de N’gor est un ancien village de pécheur où se sont installés depuis de nombreux groupes hôteliers. Le quartier est devenu le lieu à la mode où l’on trouve bars, casinos, restaurants et boites de nuit.
L’embarcadère pour aller sur l’île de N’gor se trouve sur la plage, en fait il n’y a pas d’embarcadère, et il faut prendre une pirogue sur la plage après avoir pris son ticket aller – retour pour l’île 500 F cfa.

Vous traversez en 5 mn et vous arrivez dans un havre de paix et de sérénité qu’il ne faut pas manquer.
Si vous avez l’occasion d’y passer une nuit ou 2, vous apprécierez le calme quand tous les Dakarois rentrent chez eux aux alentours de 19 h.
L’île abrite de nombreux artistes et personnalités qui viennent pour les vacances, et la population de l’île se résume à une poignée de gardiens.
120 maisons seulement, pas de mosquée, 2 plages faces à Dakar et une partie très découpée coté océan.
Si vous vous baladez sur ces rochers vous y découvrirez sûrement une petite piscine naturelle où vous pourrez vous rafraichir.
L’île est propre et vous n’avez pas l’impression d’être au Sénégal

– YOFF –

A ne pas confondre avec le grand Yoff, qui est aussi un quartier de Dakar mais beaucoup plus petit, et surtout c’est à Yoff que se situe l’aéroport.
On comprend mieux pourquoi les ambassades et chaines hôtelière se sont installées du côté de N’gor et de la corniche.
10 mn après avoir récupéré votre valise vous pouvez être dans votre chambre ou à la piscine de l’hôtel.

Pour circuler dans Dakar :

Vous pouvez louer scooter ou voiture mais la conduite et le routes au Sénégal et à Dakar en particulier sont dangereuses. D’autant que vous n’êtes jamais sur d’être assuré, alors en cas de dommage !!!
Ne prenez pas cette responsabilité à moins de séjourner longtemps et d’être très vigilant.
Le taxi est le plus pratique mais de 2000 en 2000 F cfa, l’addition peut grimper très vite.

Les bus DDD ou DAKAR DEM DIK, pas cher mais vérifiez votre parcours et vous serez comme des sardines à toutes heures.
Les célèbres cars rapides bleu et jaune, toujours très décorés et plein de « gri-gri ».

En savoir plus ICI

La culture à Dakar à sa place que ce soit dans le domaine de la musique ou de l’art Africain en général.
L’institut Français du Sénégal est à l’initiative de nombreuses manifestations.

Quelques musées ICI

Plages Dakar

Plages Dakar

Musée Théodore Monod d’Art africain,
IFAN 
Institut fondamental d’Afrique Noire,
1 place Soweto, BP 206 Dakar 
33 823 92 68 –
http://ifan.ucad.sn/index.php?optio…
Musée des Forces armées 75 Bd de la République – Tél. 33 823 24 67
Musée Boribana
Un musée privé dédié à l’art contemporain d’Afrique et de la diaspora.
Visite du musée sur demande du mardi au vendredi de de 10h à 12h et de 15h à 18h. Entrée 1 000 F, gratuite le mercredi après midi. 
Ngor, route de l’aéroport. Tél. : 33 820 41 15 – boribana@orange.sn
Place du Souvenir africain
Grand projet culturel du président Wade, situé sur la corniche à Dakar, inauguré en juin 2009.
Musée de la Fondation Léopold Sédar Senghor

Toutes les photos sur Dakar en parcourant les pages  Tour du monde

Où manger et dormir à DAKAR :

TripAdvisor
Où sortir à DAKAR :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge