Dakhla

Tour du monde Extrême sud du Maroc More »

Tour du monde la route du Grand Sud

La traversée du désert et les galères de la route More »

Tour du monde La Liberté

Sud du Maroc entre Merzougha et Zagora More »

New York U S A

Partir à new York avec les conseils de News-roads More »

 

Cuisine Maroc

Share Button

LA CUISINE  AU MAROC

Bien sur vous trouverez au Maroc des restaurants Français, Italiens, ou Chinois.

On trouve même maintenant de nombreux fast food d’une grande marque Américaine. Mais enfin vous n’êtes pas là pour ça non ?

Alors découvrez le Maroc et ses spécialités dans la rue avec les Marocains vous garderez les saveurs et les odeurs jusqu’à votre retour. La cuisine Marocaine est épicée mais contrairement aux idées reçues, pas piquante.

Encore une chose si vous êtes fan de couscous sachez qu’à part dans les grands hôtels ou certains restaurants dans les grandes villes, vous n’en trouverez que le vendredi jour de la grande prière. Et si vous pouvez le manger avec les mains c’est encore meilleur.

QUELQUES SPÉCIALITÉS :

Avant de faire le tour des plats et recettes, le pain au Maroc est absolument délicieux.

Petit pain marocain ou BATBOUT.

Il en existe plusieurs variétés, à la semoule ou à la farine, fourrés, et différentes formes et textures.

Goutez les spéciaux de Ouarzazate pour casser la croûte.

Que ce soit au petit déj avec du miel local ou pour déguster un plat, puisque le pain vous servira de fourchette et vous permettra de limiter les dégâts quand vous mangez avec les mains comme le veut la tradition.

TOUJOURS AVEC LA MAIN DROITE

Les salades :

vous découvrirez ainsi le goût exceptionnel des légumes Marocains. Tomates, poivrons, oignons, concombres et épices composent l’essentiel des salades Marocaines qui seront agrément d’autres ingrédients suivant la saison et la régions.

Le couscous :

On le déguste le vendredi après la grande prière. Boeuf, poulet, merguez, boulettes de viandes, des légumes fondants et une semoule de blé ou d’orge, autour d’un plats commun et avec les main, c’est bon vous êtes au Maroc.

Les tajines :

Vous en trouverez partout au Maroc et on peut vraiment parler ici de plat national. Au bœuf, poulet, agneau, poisson, légumes. Epicées, parfois sucrées (fruits confits, pruneaux, dattes, abricots…) avec du pain Marocain, un délice.

Si vous mangez dans une gargote on vous servira souvent un petite portion de haricots ou de lentilles avant ou avec votre tajine c’est mise en bouche est fameuse et très agréable.

La tête de mouton braisée

Vous en verrez souvent sur les marchés et déclenchera chez vous un sentiment mitigé. Mais dépassez vos préjugés et vous découvrirez un plat très gouteux

Les escargots :

On les trouvent partout au Maroc et pour 5 dh laissez-vous tentez, s’il sont bien épicés, c’est un régal.

La tanjia :

C’est un plat peu connu et pourtant c’est LA spécialité de Marrakech.

Au boeuf (ou au « chameau » dans le sud), demandez à un boucher de vous la préparer dans une jarre en terre que vous ferrez cuire au hammam le plus proche (qui est aussi le four à pain commun), ou chez le boulanger du quartier.

Après un minimum de 4 heures de cuisson, vous dégusterez un plat que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Les brochettes grillées :

Avec du pain dans la rue vous êtes en vacances au Maroc.

Les keftas :

Sont des brochettes ou boulettes de viande hachée épicée.

Vous en trouverez également au poisson surtout dans les villes côtières.

Mangez les dans la rue celle que nous avons gouté à Agadir étaient délicieuses.

Les soupes :

Dans les petits restaurants, la harira  une soupe à base de tomates, farine, lentilles, pois, est très agréable et ouvrira l’appétit de ceux qui en manquent.


Les briouates :

Ou briques, beignets farcis de viande hachée, de cervelle, de saucisses, de poisson, d’amandes se mangent sans faim.

La pastilla :

Pâte feuilletée aux amandes, fourrée de viande hachée (pigeon ou de poulet), et saupoudrée de sucre et de cannelle. Attention vous aurez soif  si vous en mangez 2.

Les pâtisseries marocaines :

Crêpes au miel et graines de sésame, gâteaux aux amandes, aux raisins secs cornes de gazelles tout cela reste très sucré et assez « bouratif ».

Les meilleures que nous ayons trouvées, une petite pâtisserie perdue dans les rue de Chefchaouen, douces, avec un léger parfum de fleur d’oranger, c’était succulent.

Le thé à la menthe :

Là encore vous le trouverez souvent trop sucré mais ne vous arrêtez pas au premier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge